Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © REUTERS

Coronavirus: le Fab-C a besoin de votre générosité

Le FabLab de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) à Charleroi avec celui d’Andenne et le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Saint-Pierre de Bruxelles se sont engagés à créer des protections faciales réutilisables. Ils sont destinés aux travailleurs de soins de santé.

Le Fab-C (NDLR. le Fablab de l’ULB à Charleroi) a besoin de matériel et de vos dons: des feuilles A4, de l’argent, des feuilles A4 en plastique transparent comme celles utilisées pour les rétroprojecteurs (et qui dorment aujourd’hui dans des caves) ou pour couverture de dossier, rapport, syllabus TFE, etc. 

Ce n’est qu’à ce prix qu’il pourra continuer à satisfaire la demande et à offrir gratuitement les visières de protection qui prolongent la durée de vie des autres masques au personnel médical. Le communiqué de presse de l’Université Libre de Bruxelles est sans équivoque.

Demande importante

En effet, le FabLab ULB croule sous les demandes à Charleroi: Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi (ISPPC), Grand Hôpital de Charleroi (GHdC), Institut national des RadioEléments (IRE), Hôpital de Chimay, infirmiers/ères à domicile, ambulancièr·e·s, etc.

Depuis plusieurs jours et à la demande des hôpitaux, les FabLabs participent à l’effort collectif contre le coronavirus en produisant des visières “FaceShields”.

Comment donner?

• Dépôt des transparents au FabLab Charleroi:

Entre 8h30 et 17h, Boulevard Solvay à 6000 Charleroi. Entrée par la petite porte en face du musée “BPS22".

• Fonds pour acheter les plaques de plexiglass:

Les dons pour soutenir le FabLab ULB Charleroi-métropole peuvent se faire sur le compte BPOST 000-0104859-02 / IBAN BE32 0000 1048 5902. En communication, il convient d’écrire: 5.D00.F.000033 soutien FabLab ULB Charleroi Métropole

Une attestation fiscale (pour déduction de votre don) sera automatiquement délivrée en février 2021.

Pour information, une visière coûte un euro.

Retrouvez, ici, toute l’actualité de Charleroi et de sa région.

  1. Un faux infirmier viole les règles anti-Covid: quatre mois avec sursis
    Wavre

    Un faux infirmier viole les règles an­ti-Co­vid: quatre mois avec sursis

    Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a examiné vendredi, dans le cadre d'une procédure accélérée, un dossier qui avait fait du bruit le 1er avril dernier. En plein confinement, un homme déguisé en infirmier avait fait irruption dans un magasin de Limal (Wavre). Ne respectant pas les règles de distanciation sociale vis-à-vis du personnel ou des autres clients, il prenait des produits avant de les reposer dans les rayons, éternuait allègrement et avait léché sa carte bancaire avant de payer à la caisse. Une peine de quatre mois de prison avec sursis ainsi qu'une amende ont été requises.