Plein écran
Archive © Photo News

Côte belge: attention, toutes les plages ne sont pas encore surveillées

A peine une zone de baignade sur trois a été placée sous surveillance ce week-end à la Côte, a indiqué dimanche le Service intercommunal de sauvetage côtier de Flandre-Occidentale (IKWV), en appelant les baigneurs à la vigilance et à la discipline.

Car il faut, traditionnellement, attendre le début de l'été pour que toutes les zones de baignades soient couvertes. C'est pourquoi les sauveteurs appellent les baigneurs à la vigilance et à la discipline. "Il est, en principe, interdit de se baigner en dehors des zones surveillées", a rappelé une responsable de l'IKWK, An Beun.
Environ 100 sauveteurs ont été mobilisés ce week-end sur l'ensemble des stations balnéaires de la Côte. En été, ils seront 400. 

Beaucoup de monde

Mais en raison du beau temps, de nombreux touristes affluent vers la Côte. Les sauveteurs appellent donc les baigneurs à se limiter aux zones balisées et surveillées. "La plupart de nos services de secours contrôlent également les zones non surveillées et font sortir les nageurs de l'eau. Cependant, il y a beaucoup de monde et nous ne pouvons être partout en même temps", ponctue An Beun. 

  1. Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connaissait sa voiture par cœur”

    Deux frères se crashent en Porsche: “Il aimait rouler vite mais connais­sait sa voiture par cœur”

    Alors que la commune de Wijnegem (province d’Anvers) vient d’obtenir la promesse de voir installer un dispositif de contrôle de trajet sur la “route de la mort”, deux frères y ont été victimes d'un crash d’une extrême violence ce vendredi. La Porsche 911 turbo de Pedro, 44 ans, et Gaby, 39 ans, a été littéralement sectionnée lors de l’impact contre un arbre. L’aîné lutte pour sa vie sur son lit d’hôpital tandis que le cadet a été tué sur le coup. Ensemble, ils avaient une affaire de voiture de luxe d’occasion. “Oui, ils aimaient les voitures puissantes, mais ils les connaissaient de A à Z”.
  2. Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-père qui refusait de lui donner de l’argent
    Mise à jour

    Drame à Grammont: Nick aurait poignardé son grand-pè­re qui refusait de lui donner de l’argent

    Mercredi, un homme de 81 ans a perdu la vie à Grammont, poignardé par son petit-fils. Le soir-même, les voisins ont aperçu le suspect, Nick, 23 ans, acheter une glace au marchand de glace ambulant. Quelques minutes plus tard, il s’est rendu chez son grand-père avant de le poignarder à mort avec une paire de ciseaux. Il s’est ensuite retourné contre sa grand-mère, qui tentait d’intervenir. On soupçonne aujourd’hui le jeune homme d’avoir sonné à la porte de ses grands-parents pour réclamer de l’argent pour s’acheter de la drogue. Il a été placé sous mandat d’arrêt et inculpé d’assassinat et de tentative de meurtre sur sa grand-mère, a indiqué vendredi le parquet de Flandre orientale.