Plein écran
Archive © Photo News

Côte belge: attention, toutes les plages ne sont pas encore surveillées

A peine une zone de baignade sur trois a été placée sous surveillance ce week-end à la Côte, a indiqué dimanche le Service intercommunal de sauvetage côtier de Flandre-Occidentale (IKWV), en appelant les baigneurs à la vigilance et à la discipline.

Car il faut, traditionnellement, attendre le début de l'été pour que toutes les zones de baignades soient couvertes. C'est pourquoi les sauveteurs appellent les baigneurs à la vigilance et à la discipline. "Il est, en principe, interdit de se baigner en dehors des zones surveillées", a rappelé une responsable de l'IKWK, An Beun.
Environ 100 sauveteurs ont été mobilisés ce week-end sur l'ensemble des stations balnéaires de la Côte. En été, ils seront 400. 

Beaucoup de monde

Mais en raison du beau temps, de nombreux touristes affluent vers la Côte. Les sauveteurs appellent donc les baigneurs à se limiter aux zones balisées et surveillées. "La plupart de nos services de secours contrôlent également les zones non surveillées et font sortir les nageurs de l'eau. Cependant, il y a beaucoup de monde et nous ne pouvons être partout en même temps", ponctue An Beun. 

  1. La "Tournée minérale” sera un peu plus longue cette année
    Play

    La "Tournée minérale” sera un peu plus longue cette année

    Une nouvelle "Tournée minérale" débutera samedi pour durer un peu plus longtemps que les trois éditions précédentes, le mois de février comptant, en cette année 2020 bissextile, 29 jours. Les dizaines de milliers de participants belges s'engagent à passer le mois sans boire une goutte d'alcool. Organisée par la Fondation contre le cancer, en collaboration avec l'ASBL flamande De DrugLijn, "Tournée Minérale" vise à attirer l'attention sur la problématique de la consommation d'alcool et à soutenir la recherche contre le cancer.
  1. Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Deux SDF suspectés d’avoir tué quatre personnes à Evere, Schaerbeek et La Hulpe

    Dans le cadre d'enquêtes croisées des autorités judiciaires bruxelloises et brabançonnes, deux individus sans domicile fixe (SDF) sont suspectés du meurtre de quatre autres SDF, a-t-on appris mercredi auprès du parquet du Brabant wallon, confirmant une information du quotidien Het Laatste Nieuws. Les corps des victimes avaient été découverts fin 2018 et début 2019 à Evere, Schaerbeek et La Hulpe.
  2. Un chauffeur de bus de la Stib conteste son licenciement et porte plainte

    Un chauffeur de bus de la Stib conteste son licencie­ment et porte plainte

    Un courrier contestant le licenciement d'un chauffeur de bus a été envoyé à la Stib et une plainte sera déposée en vue de poursuites devant le tribunal du travail dès que le dossier sera complet, a indiqué mercredi Olivier Rittweger de Moor, membre des Conseil d'entreprise et CPPT de la Stib. Derrière cette procédure individuelle, c'est le plan absentéisme de l'entreprise bruxelloise de transport en commun qui est ici mis en cause.