Image d'illustration.
Plein écran
Image d'illustration. © Photo News

Coup de massue pour le secteur de la mode: “Sans soutien, on va assister à une vague de faillites”

Les magasins non essentiels devront fermer à partir du 2 novembre et ce pendant au moins un mois. Le secteur de la mode parle d'un coup de massue, le deuxième en peu de temps. "S'il n'y a pas de mesures de soutien supplémentaires, on va assister à une vague sans précédent de faillites et de pertes d'emplois. Le gouvernement doit faire vite, sinon nous allons couler", a prévenu vendredi Isolde Delanghe, directrice de l'organisation Mode Unie, qui défend les intérêts des détaillants de mode indépendants.

  1. Primark, Ikea: des files devant certains magasins, un accès à la rue Neuve fermé à cause de l’affluence
    Mise à jour

    Primark, Ikea: des files devant certains magasins, un accès à la rue Neuve fermé à cause de l’affluence

    Les files se multiplient mais ne se ressemblent pas forcément à travers la Belgique ce 2 décembre, alors que tous les commerces non essentiels ont reçu la permission de rouvrir leurs portes moyennant l’application des normes de distanciation sociale et d’hygiène. Si de longues files se sont déjà formées devant les enseignes Primark, par exemple, il semble que les Ikea ne soient, contrairement à la réouverture du printemps dernier, pas pris d’assaut. A Bruxelles ce midi, il a fallu fermer l’accès à la rue Neuve par la Monnaie à cause de la trop grande affluence.
  1. “Tones and I” empoche 12 millions de dollars grâce à son tube Dance Monkey
    Play

    “Tones and I” empoche 12 millions de dollars grâce à son tube Dance Monkey

    12:15
  2. Donald Trump continue de se proclamer vainqueur dans un discours de 46 minutes
    Play

    Donald Trump continue de se proclamer vainqueur dans un discours de 46 minutes

    10:24