Plein écran
© REUTERS

Courcelles se met à la page et rejoint un nouveau réseau social

La commune de Courcelles aime communiquer avec ses citoyens. Si son site internet est un peu sommaire, elle diffuse énormément d’informations via Facebook. Désormais, elle le fait aussi d’une autre manière via un autre réseau social.

La Commune de Courcelles a ouvert son compte Instagram afin de compléter son dispositif d’information et de communication numérique. “Assurer une présence sur les réseaux sociaux est devenu un processus incontournable!” écrit-elle sur sa page Facebook.

En créant un compte Instagram, le service communication de la Commune de Courcelles souhaite donner à voir une autre image de la commune en valorisant son patrimoine, sa culture, son folklore, ainsi que les coulisses des événements… sous un angle décalé, artistique et esthétique de la photographie et de la vidéo. Des photos et des vidéos courtes exclusives seront diffusées par ce biais régulièrement.

Pour information, la Commune de Courcelles compte déjà près de 15.000 abonnés sur sa page Facebook.

Participation citoyenne

Pour que ce nouveau mode de communication soit une pleine et entière réussite, la Commune de Courcelles a besoin du concours de ses habitants. Elle les invite donc  dès à présent à s’abonner au compte @communedecourcelles pour ne rien manquer!

Vous souhaitez même participer activement au développement de ce nouvel outil communal? Deux solutions s’offrent à vous:

• Partagez vos photos de Courcelles en taguant le compte communedecourcelles, et en utilisant #Courcelles.

• Vous n’avez pas de compte Instagram, mais souhaitez quand même partager votre cliché sur ce réseau? Envoyez-le à relationspubliquescourcelles@gmail.com ou en message privé sur la page Facebook de la Commune de Courcelles.

  1. “Rouvrir les écoles en premier, l’horeca en dernier”

    “Rouvrir les écoles en premier, l’horeca en dernier”

    Il faudra en premier lieu rouvrir les écoles, graduellement cesser le télétravail, et puis après rouvrir les cafés et restaurants, estime la ministre de l’Economie Nathalie Muylle (CD&V) en évoquant un retour à la normale après la pandémie de Covid-19. “C’est pourquoi nous devons soutenir au maximum le secteur horeca: nous oeuvrons avec chaque secteur à des mesures spécifiques pour rendre la relance possible”, assure-t-elle lundi dans Het Laatste Nieuws.