Le bar d’été “Azuro”, près du centre de construction Pottelberg, rouvrira bien le 15 mai prochain, car il est devenu incontournable dans le paysage de Courtrai.
Plein écran
Le bar d’été “Azuro”, près du centre de construction Pottelberg, rouvrira bien le 15 mai prochain, car il est devenu incontournable dans le paysage de Courtrai. © Maikel Cozijns

Courtrai interdit les nouveaux bars d'été “pour protéger les établissements horeca durement touchés”

Les projets de nouveaux bars d’été temporaires à Courtrai devront attendre jusqu’en 2022. En effet, cette année, la commune a introduit une interdiction d'ouverture de nouvelles structures éphémères pour soutenir les établissements horeca permanents durement touchés par la crise sanitaire. “Nous voulons donner des chances supplémentaires à l’horeca permanent”, confie l’échevin de l’économie Arne Vandendriessche à Het Laatste Nieuws.

  1. “On rouvre le 1er mai”: les restaurateurs et leurs clients risquent gros

    “On rouvre le 1er mai”: les restaura­teurs et leurs clients risquent gros

    Les patrons d’établissements Horeca, mais aussi leurs clients, risquent des amendes voire une comparution au tribunal s’ils décident malgré tout de rouvrir leurs terrasses le 1er mai, soit une semaine avant la date, hypothétique, fixée par le gouvernement lors du dernier Comité de concertation. Et cela même si les bourgmestres ne s’y opposent pas, a confirmé Ignacio de la Serna, procureur général de Mons, ce dimanche sur RTL-TVi.