Plein écran
Bâtiment de la Police Fédérale sur le site de l'ancienne Cité administrative de l'Etat © Photo News

Coût prohibitif du siège de la police fédérale: le PS réclame des explications à la Chambre

Le chef de groupe PS à la Chambre, Ahmed Laaouej, réclame une réunion rapide de la commission des Finances de la Chambre après la publication par le journal L'Écho des conclusions d'un rapport d'audit confidentiel accablant de l'Inspection des Finances relatif au siège bruxellois de la police fédérale, a-t-il indiqué samedi soir à l'Agence Belga.

D'après un rapport d'audit confidentiel de l'Inspection des Finances, le siège de la police fédérale a, en effet, coûté des dizaines de millions d'euros en trop au contribuable, selon L'Écho, qui s'est procuré le document. Dans le rapport, l’Inspection explique en détail comment des dizaines de millions d’euros ont été gaspillés dans le cadre d’un seul et unique projet: le siège principal de la police fédérale à Bruxelles. 

Le siège, qui a coûté 312 millions d’euros, présente un surcoût injustifié de 40 millions d’euros. La loi sur les marchés publics a été violée, un promoteur immobilier s’est retrouvé seul à la barre, personne n’était prêt à commencer les travaux, la Régie des Bâtiments n’a pas contrôlé correctement les factures, et les loyers n’ont pas été négociés. De plus, le gouvernement avait lui-même vendu le bâtiment en question à prix cassé au promoteur immobilier pour le relouer quelques années plus tard contre un loyer exorbitant, explique L'Écho.

L'Inspection des Finances dit par ailleurs craindre que les manquements constatés dans ce dossier se répètent dans d'autres dossiers immobiliers plus récents, en particulier parce qu'il s'agit d'importants contrats de location impliquant des travaux d'aménagement.

Pour toutes ces raisons, le député socialiste réclame une réunion rapide, soit à la rentrée, de la commission des Finances de la Chambre afin d'entendre non seulement les auteurs du rapport mais aussi le ministre qui a la tutelle sur la Régie des Bâtiments. 

  1. Nizar Trabelsi gagne une nouvelle fois devant la justice belge
    mise à jour

    Nizar Trabelsi gagne une nouvelle fois devant la justice belge

    Nizar Trabelsi a gagné une nouvelle fois devant la justice belge à la suite de son extradition vers les Etats-Unis, ont annoncé vendredi ses avocats. Le tribunal de première instance de Bruxelles impose à l’État belge d’informer les autorités américaines que le terroriste ne peut être poursuivi outre-Atlantique pour les mêmes faits que ceux qui lui ont valu une condamnation en Belgique, à savoir le projet d’attentat contre la base militaire de Kleine Brogel.