EPA
Plein écran
© EPA

Covid safety ticket: Test Achats réclame des tests de dépistage gratuits

Le Comité de concertation, réuni mardi, a annoncé l'introduction d'un coronapass, officiellement appelé "Covid safety ticket", pour les grands événements prévus cet été. Test Achats prend acte de la décision, mais réclame des tests de dépistage Covid-19 gratuits pour les personnes non vaccinées.

  1. Un médecin généraliste d'Anvers va refuser les patients non vaccinés

    Un médecin généralis­te d'Anvers va refuser les patients non vaccinés

    “À partir du 1er janvier, je n’accepterai plus les patients qui n’ont pas été vaccinés”. Voici le message affiché sur la porte d’un cabinet de médecine générale à Anvers. L’ordre des médecins juge cela déontologiquement inacceptable, tandis que l’association de médecins généralistes Domus Medica demande un débat sur l’obligation de vaccination. Plus que jamais, les avis sont partagés. “J’ai déjà reçu des menaces de mort, juste parce que j’ai photographié une note de mon médecin”, explique l’homme qui a partagé ce message sur les réseaux sociaux.
  2. Impossible, pour l’instant, de savoir la date à laquelle Jürgen Conings est mort

    Impossible, pour l’instant, de savoir la date à laquelle Jürgen Conings est mort

    Après cinq mois d'enquête, la date exacte du décès de Jürgen Conings n'a toujours pas été déterminée. Pour le ministère public, il y a deux possibilités. La première : l'homme est mort le 18 mai, lorsque son podomètre a cessé de fonctionner. Deux : il a vécu jusqu'au 9 juin au moins, comme le montre la recherche sur les larves prélevées sur son cadavre, dont les résultats sont maintenant connus. C'est ce que rapportent Sudpresse et de nombreux journaux flamands samedi.
  3. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.