Plein écran
© Shutterstock

Cryptomonnaies: gare aux fraudes

L'Autorité des marchés financiers (FSMA) a publié mercredi un nouvelle mise en garde pour des fraudes aux cryptomonnaies. La liste des plateformes à l'égard desquelles elle a pu constater des indices de fraude compte désormais 121 sites actifs en Belgique.

La FSMA a récemment reçu de nouvelles plaintes de consommateurs ayant donné suite à des offres frauduleuses d'investissement dans les cryptomonnaies. Le dernier site identifié est xtb-markets.com.

Le principe est toujours le même: une proposition d'investissement basé sur les cryptomonnaies, en mettant en avant son caractère sûr, simple et très lucratif, rappelle la FSMA. Mais au final, les victimes se retrouvent toujours dans l'impossibilité de récupérer leur argent.

En 2018, le gendarme financier a reçu 334 demandes et plaintes de consommateurs relatives aux cryptomonnaies pour une perte totale de 4,5 millions d'euros. Un montant probablement très en deçà de la réalité et qui ne constitue que la pointe de l'iceberg, selon la FSMA.

  1. Combien une vie vaut-elle? “Il faut d’urgence poser des limites aux firmes pharmaceutiques”

    Combien une vie vaut-el­le? “Il faut d’urgence poser des limites aux firmes pharmaceu­ti­ques”

    Le cas de la petite Pia, pour laquelle les parents ont dû lancer une vaste campagne de dons par SMS, dévoile le pouvoir quasi absolu des firmes pharmaceutiques quant au tarif fixé pour les formules qu’elles commercialisent. Les centaines de milliers d’euros, voire les millions demandés donnent le vertige et poussent des patients désespérés à faire appel à la générosité du public car les gouvernements rechignent à payer la note. “Nous devons d’urgence poser des limites à l’industrie pharmaceutique car sinon, où les firmes s’arrêteront-elles?”.
  2. Deux personnes inculpées de traitements inhumains sur un sexagénaire à Dampremy

    Deux personnes inculpées de traite­ments inhumains sur un sexagénai­re à Dampremy

    La belle-fille d'un sexagénaire et le frère de cette dernière ont été inculpés de traitements inhumains et dégradants sur J.B., âgé de 63 ans, à Dampremy, indique mercredi le parquet de Charleroi. La victime a subi différents sévices après avoir été recueilli chez son fils et sa belle-fille à la suite de thromboses. Elle devait en outre vivre en dehors de leur maison entre 6h00 et 22h00.