Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © Photo News

Dans la région de Charleroi, le port du masque obligatoire se répand

Sauf exceptions, la Région de Bruxelles-Capitale vient d’imposer le port du masque partout sur son territoire. La Ville de Charleroi l’avait précédée. Dans la région carolo, plusieurs communes ont élargi l’obligation du port du masque sur leurs voies publiques. Nous vous avons déjà fait état des situations de Courcelles, Gerpinnes, Fontaine-l’Evêque, Thuin et Chapelle-lez-Herlaimont. Mais certaines d’entre elles ont encore durci leur approche et d’autres se sont jointes à la liste.

  1. De Wolf défend les mesures renforcées à Bruxelles face à “2 ou 3 bourgmestres grognons”

    De Wolf défend les mesures renforcées à Bruxelles face à “2 ou 3 bourgme­stres grognons”

    Le bourgmestre d'Etterbeek Vincent De Wolf a défendu dimanche le renforcement des mesures de lutte contre le coronavirus demandé aux mayeurs de la capitale, face aux critiques de "deux ou trois bourgmestres grognons". "Ne nous lançons pas dans des querelles politiques stériles, il y a un danger à juguler, une urgence à prendre des mesures dès lundi", a-t-il exhorté auprès de Belga.
  2. À Charleroi, Paul Magnette impose le port du masque dans tout le centre-ville

    À Charleroi, Paul Magnette impose le port du masque dans tout le cen­tre-vil­le

    Ce jeudi 23 juillet 2020, le Conseil National de Sécurité (CNS) élargi aux Ministres-Présidents des différentes régions du pays s’est réuni afin d’une part, faire le point sur la situation sanitaire et d’autre part, prendre les mesures qui s’imposent au vu de cette situation. Compte tenu des indicateurs épidémiologiques, le CNS a été décidé de ne pas activer la phase 5 du déconfinement. 
  3. Plusieurs communes de la région de Charleroi imposent le masque à l’extérieur
    Mise à jour

    Plusieurs communes de la région de Charleroi imposent le masque à l’extérieur

    En fin de semaine dernière, la Ville de Charleroi a décidé d’adopter une mesure forte: l’obligation du port du masque dans tout son centre-ville à l’exception des enfants de moins de 12 ans, des personnes en position assise (avec respect de la distanciation sociale ou dans sa bulle sociale) ou dans le cadre de la pratique d’un sport ou d’un déplacement à vélo. La commune de Courcelles est même allée plus loin puisqu’elle impose le port du masque sur l’entièreté de son territoire avec les mêmes exceptions que chez sa grande sœur carolo.
  1. Le chien qui aboie, un cambrioleur, un “transgenre”: pourquoi Liselotte a-t-elle été assassinée?

    Le chien qui aboie, un cambrio­leur, un “transgenre”: pourquoi Liselotte a-t-elle été assassinée?

    Le procès du “rendez-vous mortel” s’ouvre ce mardi devant la cour d’assises de Louvain. Kim De Brabanter est accusé du meurtre de Liselotte De Coninck lors de leur premier et unique rendez-vous en novembre 2017 à Ternat, dans le Brabant flamand. La jeune femme a été retrouvée morte au domicile du camionneur de 40 ans, une ceinture nouée autour du cou. L’accusé a modifié sa version des faits à plusieurs reprises au cours de l’enquête.
  2. Le port du masque obligatoire partout à Bruxelles: “Une mesure trop forte et disproportionnée”
    Interview

    Le port du masque obligatoi­re partout à Bruxelles: “Une mesure trop forte et dispropor­ti­on­née”

    À partir de ce mercredi, le port du masque devient obligatoire dans les 19 communes bruxelloises. Une règle appliquée dans les lieux publics, dans les lieux privés accessibles au public et appelée à être respectée par toute personne âgée d’au moins 12 ans. Une mesure nécessaire et proportionnée en regard de la situation actuelle? Non, selon Yves Coppieters, médecin épidémiologiste et professeur de santé publique à l’ULB, qui pointe une décision “trop forte” et “pas assez sensible aux situations locales”.