Brussels, Belgium
January, 23, 2020

- Plenaire zitting federaal parlement
- Séance plénière du parlement fédéral


* Pieter De Crem, CD&V
  ©  Philip Reynaers  / Photo News
Plein écran
Brussels, Belgium January, 23, 2020 - Plenaire zitting federaal parlement - Séance plénière du parlement fédéral * Pieter De Crem, CD&V © Philip Reynaers / Photo News © Photo News

De Crem le rappelle: le CD&V ne montera pas dans une coalition Vivaldi

Le CD&V ne montera pas dans une majorité avec les socialistes, les libéraux et les verts, a rappelé vendredi midi le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem devant le Cercle de Lorraine, réitérant des propos tenus plus tôt dans la semaine sur LN24.

  1. Fontaine-l’Évêque et Fleurus annulent des événements ouverts au public

    Fontaine-l’Évêque et Fleurus annulent des événements ouverts au public

    Après s’être réuni virtuellement jeudi soir, le Comité de Concertation a annoncé des nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le sport, la culture et la jeunesse sont touchés par de nouvelles restrictions qui sont jugées insuffisantes par la grande majorité des scientifiques. Elles sont d’application dès ce vendredi et jusqu’au 19 novembre moyennant une évaluation intermédiaire après deux semaines.
  2. Des nuages, de la pluie et des éclaircies au menu

    Des nuages, de la pluie et des éclaircies au menu

    La nébulosité sera variable à abondante ce lundi après-midi, avec des averses principalement sur le nord-ouest du pays qui se généraliseront à l'ensemble du territoire en fin d'après-midi, selon les prévisions de l'IRM à la mi-journée. Les maxima se situeront entre 8 degrés en Hautes Fagnes et 13 degrés en plaine, sous un vent modéré de secteur sud-ouest. À la Côte, il soufflera fort, avec des rafales pouvant aller jusqu'à 65 km/h.
  1. Bart De Wever prend acte du “diktat” du PS
    Mise à jour

    Bart De Wever prend acte du “diktat” du PS

    “Nous prenons acte du diktat du PS. Le 3e parti du pays pense pouvoir dicter sa loi à tout le monde et mener des négociations dans les médias. Contrairement à ce que souhaite l’électeur flamand, il veut un gouvernement le plus à gauche possible, sans majorité en Flandre. Le PS veut même provoquer des élections, dans l’unique espoir d’affaiblir la N-VA et de se renforcer”, a vertement réagi le président des nationalistes flamands, Bart De Wever.
  2. Non M. Geens, PS et N-VA ne danseront pas sur “la chanson des vieux amants”
    Mise à jour

    Non M. Geens, PS et N-VA ne danseront pas sur “la chanson des vieux amants”

    Le président du parti socialiste Paul Magnette a rappelé vendredi en radio et dans la presse son désamour pour une coalition rassemblant PS et N-VA au fédéral. "On commence à en avoir vraiment assez de cette situation. Les réunions avec la N-VA ne conduisent à rien. J'en ai marre", a-t-il affirmé. En réponse, le président des nationalistes flamands Bart De Wever a dénoncé un "diktat" des socialistes. Le chargé de mission royale Koen Geens (CD&V), qui tente toujours de rassembler les premiers partis dans leur communauté respective, doit rendre son rapport lundi au Roi. Il est hautement improbable qu'il se rende au Palais avec un contrat de mariage sous le bras, qu'il soit de cœur, de raison, voire forcé.