Le Premier ministre Alexander De Croo à la Chambre.
Plein écran
Le Premier ministre Alexander De Croo à la Chambre. © BELGA

De Croo: “Les faits du Bois de la Cambre sont inacceptables”

mise à jour“Les faits du Bois de la Cambre sont inacceptables”, réagit vendredi le Premier ministre Alexander De Croo sur le réseau social Twitter. “Soutien aux policiers blessés. Je comprends la fatigue face au virus mais les règles sont prises pour une raison. Elles valent pour tous. Les hôpitaux se remplissent. Être solidaire aujourd’hui est la clé de notre liberté demain”, a-t-il ajouté.

  1. Quatre personnes arrêtées judiciairement à la Boum, un premier procès le 22 avril
    mise à jour

    Quatre personnes arrêtées judiciaire­ment à la Boum, un premier procès le 22 avril

    Quatre personnes ont fait l’objet d’une arrestation judiciaire pour des faits de rébellion, coups et blessures envers des policiers et non-respect des “mesures Covid” à la suite des incidents qui ont éclaté au Bois de la Cambre, a indiqué vendredi le parquet de Bruxelles. Jeudi soir, la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles est intervenue pour mettre fin à un rassemblement de personnes, dont certaines se sont rebellées face à la police.
  2. Inquiétudes après la Boum: “Le taux d'infection est déjà le plus élevé chez les jeunes Bruxellois”

    Inquiétu­des après la Boum: “Le taux d'infecti­on est déjà le plus élevé chez les jeunes Bruxellois”

    Geert Molenberghs n’a pas caché son inquiétude après les rassemblements qui ont dégénéré au Bois de la Cambre ce jeudi. Le biostatisticien souligne en effet que le taux d’infection au niveau national se situe déjà chez les jeunes Bruxellois âgés de 10 à 19 ans, suivis des quadragénaires et des quinquagénaires. “Le virus rampe d’une génération à l’autre”, prévient-il dans le HLN Live.
  3. Comment un poisson d’avril a transformé le Bois de la Cambre en champ de bataille
    RECONSTRUCTION

    Comment un poisson d’avril a transformé le Bois de la Cambre en champ de bataille

    Tout est parti d’une blague lancée sur les réseaux sociaux il y a un peu moins d’un mois. Un canular imaginé par quelques amis et entretenu pendant plusieurs semaines qui a conduit le bois de la Cambre à se transformer successivement en festival, puis en un véritable champ de bataille. Des milliers de jeunes se sont effectivement rassemblés ce 1er avril dans le parc bruxellois pour y faire la fête, en signe de protestation contre les mesures sanitaires, avant que certains d’entre eux en décousent avec la police, présente en masse. Comment en est-on arrivé là? Reconstruction.
  1. Une organisatrice de La Boum s’exprime: “Notre seul but était de faire rire les gens”

    Une organisa­tri­ce de La Boum s’exprime: “Notre seul but était de faire rire les gens”

    Jeudi en fin d’après-midi, des milliers de personnes se sont rendues à “La Boum”, le faux festival organisé au Bois de la Cambre. Avant que la situation ne devienne incontrôlable, une journaliste de VTM NIEUWS s’est entretenue avec l’un des organisateurs de l’événement. “Pour être clair: nous n’avons rien organisé”, a déclaré la jeune femme dissimulée derrière un masque de renard. “Notre seul but était de faire rire les gens”.
  2. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  3. Trouver l’inspiration pour votre projet de construction ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat
    Livios

    Trouver l’inspiration pour votre projet de constructi­on ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat

    L’organisation des foires et salons étant à nouveau autorisée, vous pouvez aller au salon Batireno et Énergie & Habitat qui se déroulera les week-ends des 16-17-18 et des 22-23-24 octobre 2021 à Namur Expo. Le salon rassemble environ 120 exposants reconnus du secteur. Les candidats bâtisseurs et rénovateurs y trouvent un éventail complet de produits, matériaux, services et techniques pour leur projet. Le site de construction Livios vous donne trois bonnes raisons de visiter le salon.