Alexander De Croo était l'invité de la matinale de La Première ce lundi.
Plein écran
Alexander De Croo était l'invité de la matinale de La Première ce lundi. © Capture d'écran Auvio

De Croo: “Les fêtes de fin d’année dépendront de notre comportement”

Pourra-t-on profiter des fêtes de fin d’année comme il se doit? La question mérite d’être posée, alors que la Belgique est frappée par une nouvelle vague de la pandémie de Covid-19 et que le nouveau variant Omicron inquiète la planète entière. Faut-il craindre un (nouveau) renforcement des mesures sanitaires? “Cela dépendra de notre comportement”, a prévenu ce matin le Premier ministre Alexander De Croo sur les ondes de la Première. 

  1. Nuages bas et brouillard pour le “jour le plus déprimant de l’année”

    Nuages bas et brouillard pour le “jour le plus déprimant de l’année”

    En ce lundi 17 janvier, jour du “Blue Monday”, censé être le jour le plus déprimant de l’année, on devrait échapper à la pluie, mais de nombreux champs de nuages bas recouvriront tout de même la Belgique, voire du brouillard localement, selon les prévisions de l'Institut royal météorologique (IRM). Au sud du sillon Sambre et Meuse, de faibles précipitations, éventuellement hivernales, pourront survenir. Des flocons de neige pourraient tomber sur le relief.
  1. Yves Van Laethem: le variant Omicron pourrait être “un cadeau inespéré”

    Yves Van Laethem: le variant Omicron pourrait être “un cadeau inespéré”

    Le nouveau variant du coronavirus, Omicron, continue de se propager dans le monde entier, poussant notamment de plus en plus de pays à fermer à nouveau leurs frontières aux voyageurs étrangers. L’émergence d’Omicron pourrait toutefois se révéler bénéfique, estime le virologue Yves Van Laethem dans la Dernière Heure. Des recherches menées en Afrique du Sud laissent supposer une virulence moindre.
  2. Location de gîtes, marchés de Noël, activités jeunesse: ce que contient l’arrêté royal publié au Moniteur
    mise à jour

    Location de gîtes, marchés de Noël, activités jeunesse: ce que contient l’arrêté royal publié au Moniteur

    Alors qu’on annonçait vendredi qu’aucune restriction des contacts n’était imposée, une nouvelle mesure semble bel et bien impacter la sphère privée. Un maximum de quinze personnes est ainsi autorisé à partir en week-end ensemble, selon l’arrêté royal qui doit être publié ce samedi matin, a précisé la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) sur Radio 1.