De nouvelles images de Théo Hayez dévoilées: “Convaincus que quelqu’un sait quelque chose”

Le Belge Theo Hayez, 18 ans, est toujours porté disparu en Australie. Son papa, Laurent Hayez, est de retour sur place pour poursuivre les recherches. Il doit rencontrer la police cette semaine, même s’il avoue ne plus avoir beaucoup d’espoir. Depuis la Belgique, les proches du jeune homme s’activent aussi pour tenter de le retrouver.

Plein écran
' © '

Une vidéo a été postée sur le groupe Facebook ‘Looking for Theo Hayez’. On y voit le jeune homme, casquette sur la tête, sac au dos, dans le hall des bagages d’un aéroport. “Regardez qui j’ai trouvé”, plaisante sa cousine Lisa, qui filme les images.

“Théo n’est pas seulement une photo sur une affiche d’une personne disparue. C’est un fils, un frère, un cousin, un ami… Il est un beau jeune homme dans la fleur de l’âge qui a disparu sans laisser de trace. Nous sommes convaincus que quelqu’un sait quelque chose et nous demandons à toute personne détenant la moindre information de se manifester”, peut-on lire dans le message.

Les recherches physiques de la police australienne ont pris fin début juillet, mais les battues menées par les volontaires se poursuivent. Deux chiens renifleurs provenant de Sydney, entraînés pour détecter des restes humains, ont récemment été amenés près du phare de Byron Bay.

Théo Hayez a été aperçu pour la dernière fois le 31 mai au sortir d’une boîte de nuit dans la station balnéaire. Son téléphone a été borné le lendemain près du phare au nord-est de la localité.

Plein écran
© Belga/RV Facebook Looking for Theo Hayez
Plein écran
© EPA/RV
  1. Un agent de quartier condamné pour la vente d'informations policières secrètes

    Un agent de quartier condamné pour la vente d'informa­ti­ons policières secrètes

    Le tribunal correctionnel de Louvain a condamné un agent de quartier de la zone de police locale "Getevallei" (vallée de la Gette, dans l'est du Brabant flamand) à un an de prison avec sursis pour la transmission à des tiers d'informations de la police couvertes par le secret. Pendant plus de deux ans, il a ainsi vendu des données issues de banques de données à des citoyens des communes de Zoutleeuw (Léau) et Landen.
  2. De plus en plus de grippes, mais pas encore d'épidémie

    De plus en plus de grippes, mais pas encore d'épidémie

    Le nombre de cas de grippe dans notre pays continue d'augmenter, mais reste en dessous du seuil épidémique, a déclaré mercredi l'institut scientifique de santé public dans son rapport hebdomadaire sur la grippe. Entre le 13 et le 19 janvier, 109 personnes pour 100.000 habitants ont consulté leur médecin traitant pour des problèmes de grippe (fièvre, toux, douleurs musculaires, fatigue, etc.). La semaine précédente, il y avait 94 consultations pour 100.000 habitants.