Alexander Van Leuven, Jessika Soors et Olivier Vanderhaegen (chargé de projet contre la radicalisation respectivement à Malines, Vilvorde et Molenbeek-Saint-Jean) lors de la Commission d'enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars 2016.
Plein écran
Alexander Van Leuven, Jessika Soors et Olivier Vanderhaegen (chargé de projet contre la radicalisation respectivement à Malines, Vilvorde et Molenbeek-Saint-Jean) lors de la Commission d'enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars 2016. © photo_news

De plus en plus de jeunes séduits par un discours radical à Molenbeek

Le nombre de jeunes à Molenbeek qui adhèrent à un discours radical augmente, a confié lundi le chargé de projet contre la radicalisation de la commune, Olivier Vanderhaegen, devant la commission d'enquête parlementaire sur les attentats terroristes.

  1. L’Empire napoléonien s’expose en figurines Playmobil à Waterloo
    en images

    L’Empire napoléo­nien s’expose en figurines Playmobil à Waterloo

    L’exposition inédite “L’Empire en Playmobil” s’ouvre ce samedi 8 mai au musée Wellington, à Waterloo (Brabant wallon), pour quatre mois, soit jusqu’au dimanche 5 septembre. Elle présentera une grande maquette de 6 par 7 mètres ainsi qu’une dizaine de dioramas avec des personnages Playmobil customisés et mis en scène, pour proposer un événement tous publics, différent et ludique, en cette année commémorative du bicentenaire de la mort de Napoléon.
  1. "Un système graduel pour le placement des détenus radicalisés"

    "Un système graduel pour le placement des détenus radica­lisés"

    "L'objectif n'est nullement que chaque détenu présentant des signes d'idéologie extrémiste termine en cellule de déradicalisation", souligne samedi le cabinet du ministre de la Justice Koen Geens, en réaction à un article paru le même jour dans De Tijd, qui rapporte que la plupart des condamnés concernés séjournent pour l'instant dans une cellule classique. Il existe cependant un système graduel, qui implique que chaque détenu qui peut en "contaminer" d'autres soit placé dans une cellule de "déradicalisation".
  2. Une soixantaine d'islamistes radicaux libérables

    Une soixantai­ne d'islamis­tes radicaux libérables

    Cinquante-sept islamistes radicaux actuellement en prison peuvent prétendre à une libération cette année, rapportent samedi La Dernière Heure et Het Laatste Nieuws, qui se basent sur une liste confidentielle reprenant les détenus radicalisés. Neuf d'entre eux pourront quitter la prison. Quant aux 48 autres, ils pourraient bénéficier d'une libération conditionnelle. La plupart de ces condamnés séjournent pour l'instant dans une cellule classique, souligne pour sa part De Tijd. Seul un détenu sur sept se trouve en cellule de "déradicalisation".
  1. Il nage dans un océan d'aiguilles de glace
    Play

    Il nage dans un océan d'aiguil­les de glace

    11:05
  2. Thomas Pesquet diffuse le nouveau titre de Coldplay dans l'espace
    Play

    Thomas Pesquet diffuse le nouveau titre de Coldplay dans l'espace

    7 mai