De plus en plus de plaintes contre la conduite des facteurs

VideoLe service de médiation pour la distribution postale tire mardi la sonnette d'alarme concernant la conduite des facteurs. Circulation à gauche, vitesse excessive, débordement sur trottoirs et pistes cyclables sont les infractions les plus citées. Le service dit avoir reçu un grand nombre de plaintes de riverains, photos à l'appui, au cours de l'année 2014.

Au total, le service de médiation a géré 16.421 plaintes en 2014, dont 15.349 nouvelles. Sur les 15.551 plaintes effectivement traitées, 5.075 ont été jugées irrecevables. La grande majorité (11.397) des revendications émanaient de Flandre, 4.829 étaient en langue française, tandis que seules 31 étaient rédigées en allemand.

Plus de 15.000 plaintes concernaient les services postaux, parmi elles, 8.235 impliquaient le service de livraison et 4.687 les contacts relationnels des professionnels de la poste. À elle seule, bpost comptabilisaient 13.839 plaintes à son encontre.

Les problèmes de roulage des facteurs font partie des points principaux du rapport d'activité 2014 de l'Ombudsman des services postaux. Quelque 633 plaintes reçues concernaient le comportement des postiers, la grande majorité d'entre elles pointant des problèmes de roulage. "D'habitude les plaintes portent principalement sur la distribution des journaux, aujourd'hui il y a toujours plus de plaintes sur la conduite lors de livraisons de lettres et colis", indique le rapport.

"Les dernières années, la priorité a été mise sur l'efficacité. Mais cela ne doit pas se faire au prix de la sécurité", prévient le service de médiation, qui a également reçu des plaintes pour dommages matériels. "Il s'agit principalement des dégâts aux boîtes aux lettres, façades, allées, véhicules ou accotements en gazon, causés par les vélos ou voitures des postiers."

Les postiers qui commettent une faute doivent répondre de leurs actes, selon bpost
La problématique est un point d'attention pour bpost, assure un porte-parole de l'entreprise publique. "Les facteurs sont humains comme tous les Belges. Ils essaient de faire leur travail mais comme tout en un chacun qui se trouve dans la circulation, ils leur arrivent de commettre une infraction. Mais cela ne signifie pas que nous le tolérons." Selon le porte-parole, les postiers qui commettent une faute doivent répondre de leurs actes.

Le porte-parole estime en outre que les tournées postales peuvent très bien être assurées tout en respectant le code de la route. Chaque jour, des milliers de facteurs sont sur les routes, souligne-t-on encore.

  1. Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école
    Play

    Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

    Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge.
  2. La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée
    Mise à jour

    La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée

    Le syndicat socialiste, la CGSP Cheminots, a confirmé jeudi la tenue d’une grève sur le rail belge entre le 18 décembre à 22h00 et le lendemain à la même heure. Avec son homologue libéral, le SLFP, il avait déposé un préavis de grève mardi, auquel s’était également associé le syndicat indépendant des cheminots (SIC). Une réunion de conciliation ce jeudi après-midi pouvait encore faire bouger les lignes, mais cela n’a pas été le cas.