Plein écran
Bart De Wever a prêté serment en tant que bourgmestre d'Anvers devant la gouverneure de la province Cathy Berx, sa femme Veerle Hegge et leur fille. © photo_news

De Wever a prêté serment à Anvers: "J'espère que ce sera plus calme"

VideoContraint à se coaliser avec ses ennemis socialistes pour diriger Anvers, le président de la N-VA Bart De Wever n'en a pas moins dit s'attendre, lors de sa prestation de serment vendredi, à une mandature 2018-2024 plus calme que la précédente.

"La législature précédente a été parfois houleuse, j'espère donc une gestion plus calme, certainement à partir de mai", après les élections régionales, fédérale et européenne, a commenté M. De Wever après avoir prêté serment dans les mains de la gouverneure de la province d'Anvers, Cathy Berx. "J'entrevois aussi la possibilité de parvenir à plus de consensus dans la ville", a-t-il ajouté.

Boucler le ring d'Anvers, le grand défi de Bart De Wever
Après la perte de sa majorité N-VA, CD&V et Open Vld au soir du 14 octobre dernier, Bart De Wever a conclu une alliance avec le sp.a et l'Open Vld, au terme de longues semaines de négociations.

Son grand défi restera la liaison routière Oosterweel pour boucler le ring d'Anvers, avec les projets de recouvrement du ring qui y sont joints. "Les gens ont l'impression que beaucoup de travaux sont en cours, mais ils n'ont encore rien vu, je le crains. C'est à plus long terme que ces travaux auront un impact énormément positif sur la ville, en termes de mobilité et de confort de vie."

Plein écran
© belga
Plein écran
© belga
Plein écran
© belga
Plein écran
© belga