Illustration.
Plein écran
Illustration. © Getty Images

Débordés, les médecins généralistes tirent la sonnette d’alarme: “La population doit être mieux informée”

Le Collège de médecine générale tire la sonnette d'alarme jeudi: les médecins généralistes croulent sous des demandes administratives inutiles. Il exhorte les autorités à mieux informer la population pour éviter que le médecin de famille ne soit sollicité à tout bout de champ.

  1. Sciensano va lancer un nouveau baromètre Covid-19 auprès des médecins généralistes

    Sciensano va lancer un nouveau baromètre Covid-19 auprès des médecins généralis­tes

    Un nouveau baromètre relatif au Covid-19 sera lancé le 1er octobre auprès de tous les médecins généralistes belges, a annoncé l'Institut de santé publique Sciensano mardi dans un communiqué. Ce projet se déroulera en collaboration avec l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami) et avec les associations de médecins généralistes Domus Medica et la Société scientifique de médecine générale (SSMG).
  2. Geert Molenberghs: “Si nous attendons que le nombre de morts augmente, il ne reste qu’une solution: le lockdown 2.0”

    Geert Molen­berghs: “Si nous attendons que le nombre de morts augmente, il ne reste qu’une solution: le lockdown 2.0”

    Alors que les derniers chiffres inquiètent, le Conseil national de sécurité a fait de nouvelles annonces ce mercredi. La plupart des nouvelles mesures concernent des assouplissements, notamment au sujet des contacts, des masques, de la quarantaine et de l’événementiel. Le biostatisticien Geert Molenberghs a réagi dans les colonnes d’Het Laatste Nieuws: “Je vois que Madrid est en partie en lockdown. Je vois qu’Israël l’est également. Je vois que la France y réfléchit. Ce n’est pas si loin que ça”.