Magasin Decathlon à Wavre (archive d'illustration)
Plein écran
Magasin Decathlon à Wavre (archive d'illustration) © Photo News

Decathlon “prête” de la main-d'œuvre à Colruyt

Des collaborateurs en chômage temporaire de magasins Decathlon ayant dû fermer leurs portes peuvent retrouver embauche dans des supermarchés Colruyt durant la crise du coronavirus. 

Supermarché Colruyt à Châtelet (Hainaut, archive d'illustration)
Plein écran
Supermarché Colruyt à Châtelet (Hainaut, archive d'illustration) © Photo News

L'enseigne d'articles de sports veut également permettre à ses collaborateurs d'être détachés au sein d'autres groupes de distribution alimentaire, rapporte le site spécialisé "retaildetail.be".

Les collaborateurs qui le souhaitent peuvent contacter leur responsable pour que leurs données de contact soient transmises à Colruyt, qui à son tour prend contact avec les personnes disponibles sur base des besoins dans ses magasins.

  1. Match de foot clandestin à Visé: il n'y aura pas de poursuite

    Match de foot clandestin à Visé: il n'y aura pas de poursuite

    Plusieurs individus présents lors du match de foot organisé sur la plaine des sports à Visé, mercredi, ont été identifiés et devront payer une amende de 250 euros, a précisé la zone de police Basse-Meuse. De son côté, le parquet de Liège précise que "des transactions seront dans un premier temps envoyées". Les policiers de la zone de police Basse-Meuse étaient intervenus, mercredi en fin de journée, à Visé, où un match de foot avec de nombreux spectateurs avait lieu, avait indiqué l'échevin Julien Woolf sur sa page Facebook.