Plein écran
John Crombez, président du sp.a. © BELGA

Départ de Dominique Leroy: revoir le plafond salarial n'a pas de sens, selon le sp.a

La discussion sur une révision à la hausse du plafond salarial de 650.000 euros imposé aux patrons des entreprises publiques belges n'a pas de sens, a affirmé lundi le président du sp.a, John Crombez, dans l'émission De Ochtend sur Radio 1.

Dimanche, le président du conseil d'administration de Proximus, Stefaan De Clerck, a plaidé pour une adaptation de ce plafond qui constituerait, selon lui, un handicap pour trouver un successeur à Dominique Leroy, la CEO de l'entreprise qui a annoncé son départ la semaine passée.

Selon le président du sp.a, ce débat "n'est pas fondé". Pour John Crombez, le conseil d'administration doit suivre les règles déterminées par les actionnaires - donc, dans le cas de Proximus, les lois votées au parlement - et les entreprises publiques doivent continuer à montrer l'exemple. 

Les discussions ne doivent pas tourner autour de la question du plafond salarial mais plutôt sur le coût des télécoms et sur la nécessité d'y investir dans les années à venir, a conclu John Crombez.

  1. Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école
    Play

    Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

    Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge.
  2. La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée
    Mise à jour

    La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée

    Le syndicat socialiste, la CGSP Cheminots, a confirmé jeudi la tenue d’une grève sur le rail belge entre le 18 décembre à 22h00 et le lendemain à la même heure. Avec son homologue libéral, le SLFP, il avait déposé un préavis de grève mardi, auquel s’était également associé le syndicat indépendant des cheminots (SIC). Une réunion de conciliation ce jeudi après-midi pouvait encore faire bouger les lignes, mais cela n’a pas été le cas.