Plein écran
Le “petit” salon de l’Auto en 2019. © photo_news

Des associations appellent au boycott du salon de l’Auto

Une coalition d'associations et de mouvements citoyens actifs dans la mobilité durable ont organisé une manifestation jeudi matin à Bruxelles, à l'entrée de la Febiac, la fédération de l'automobile, où était présentée la prochaine édition du salon de l'auto. Ces organisations appellent le grand public à boycotter l'événement, qualifié de "show publicitaire" et souhaitent que la promotion des voitures, notamment la publicité, soit régulée par les autorités publiques.

La coalition regroupe le GRACQ-les cyclistes-quotidiens, Bruxsel'Air, Inter-Environnement Wallonie, le BRAL, 1030/0, le Fietsersbond et Extinction Rebellion Bruxelles. À leurs yeux, l'urgence climatique, la pollution de l'air et la sécurités des piétons et cyclistes imposent de ne plus tergiverser.

Or, à l'approche du salon, les publicités, majoritairement pour des voitures "puissantes, rapides et massives, donc plus dangereuses", vont occuper plus fréquemment les créneaux et espaces publicitaires des médias ainsi que les panneaux réservés à cet effet dans l'espace public, dénoncent les organisations. 

Les SUV pointés du doigt

Elles ont particulièrement dans leur viseur les SUV, les véhicules les plus tendance du moment. "Ils promeuvent virilité, puissance, liberté et protection face aux 'dangers extérieurs'. (...) Leur succès a même ébranlé l'Agence internationale de l'énergie qui voit là 'un changement structurel silencieux qui prend la forme d'un transfert dramatique vers des véhicules plus grands et plus lourds'", situe la coalition. 

Cette dernière demande dès lors aux autorités compétentes de tout mettre en œuvre pour réguler l'incitation à l'achat de ces véhicules "dont la quantité doit se réduire drastiquement dans un délai court, surtout dans leurs variantes les plus nuisibles". 

"Tous les voyants sont au rouge, aucune tergiversation n'est aujourd'hui autorisée en matière de pollution de l'air et de climat”, mettent en garde les organisations, qui invitent par ailleurs les citoyens à ne pas se rendre au salon de l'automobile au mois de janvier. 

Le prochain salon fera la part belle à la... mobilité douce

Les solutions de mobilités douce et partagée occuperont une position préférentielle lors du prochain salon, a annoncé jeudi la Febiac. Le salon WeAreMobility s’étalera ainsi sur toute la durée de l’événement. Bien sûr, l’automobile y occupera toujours l’espace principal, aux côtés des deux-roues motorisées.

L’intégralité des constructeurs automobiles traditionnels et des marques de deux-roues motorisés a de nouveau répondu présent, ce qui devient rare dans le milieu des salons. Et de nouveaux acteurs seront de la partie pour la première fois, se félicite la Febiac. L’événement affiche donc complet et l’ensemble des 95.000 m2 sera occupé.

Sept palais seront dédiés aux constructeurs automobiles, dont un pour l’exposition (payante) de voitures de luxe Dream Cars, et deux autres seront consacrés aux deux-roues.

L’événement WeAreMobility, qui met en avant les solutions de mobilités douce et partagée ainsi que les applications de mobilité, investira le Patio durant l’intégralité du salon, contre quatre jours auparavant, une première en trois ans d’existence.

La 98e édition du “grand” Salon de l’auto de Bruxelles se tiendra du 10 au 19 janvier prochains à Brussels Expo. Les organisateurs tablent sur plus de 500.000 visiteurs, là où la dernière édition du grand salon, en 2018, en avait attiré 542.566. 

  1. Une opération de sauvetage de migrants en cours au large de La Panne
    Play
    Mise à jour

    Une opération de sauvetage de migrants en cours au large de La Panne

    Une opération de recherche en mer du Nord est en cours au large de La Panne pour retrouver un groupe de migrants. Quinze personnes seraient montées à bord d'une embarcation cette nuit avec des vestes de sauvetage en vue d’effectuer la traversée jusqu’en Grande-Bretagne. Selon toute vraisemblance, elles auraient ensuite regagné le littoral et pris la fuite. Une partie du groupe a été retrouvée par les services de secours.
  2. Que deviennent les voitures après le salon de l’auto?

    Que deviennent les voitures après le salon de l’auto?

    Le 98ème Salon de l’auto de Bruxelles a fermé ses portes. Maintenant que le calme est revenu dans le palais du Heysel après un week-end de fermeture mouvementé, les marques de voitures démontent les stands. Mais qu’advient-il des voitures exposées, qui ont été observées sous toutes les coutures au cours des dix derniers jours ou encore celles qui ont été rayées par des membres du mouvement extinction rebellion? Sont-elles “remises à neuf”? Sont-elles vendues “comme neuves”? Peut-on les acheter avec une réduction?