Plein écran
© AFP

Des centaines de militants pour le climat interpellés

BruxellesPeu après 19h00 samedi, la police de Bruxelles a évacué l’ensemble des manifestants d’Extinction Rebellion qui s’étaient rassemblés sur la Place Royale. Selon les premières constatations, plusieurs centaines de militants ont été interpellés. Ils ont été répartis en différents groupes avant d’être conduits dans les casernes de la police à Etterbeek où ils resteront maximum 12 heures.

Extinction Rebellion avait appelé à une occupation des jardins du Palais royal afin d’y tenir des débats citoyens sur la question climatique. Ces jardins se trouvant dans la zone neutre, où les manifestations sont interdites, les militants se sont finalement rassemblés sur la Place Royale d’où ils ont été délogés samedi en fin d’après-midi à l’aide notamment d’une auto-pompe.

Certains manifestants ont bien essayé de résister pacifiquement mais ils ont fini par être embarqués par les forces de l’ordre. 

Des militants s'étaient réunis sur la place des Palais à Bruxelles ce samedi pour une action baptisée “Rébellion Royale”. Le groupe avait prévu d'occuper le jardin du Palais royal et invitait le Roi à déclarer un état d’urgence climatique et écologique en Belgique. La police était présente en nombre sur place.

Dès 13h00, 150 agents étaient déjà présents sur et autour de la Place des Palais, rapporte Het Laatste Nieuws. L’accès y a été totalement bloqué afin que plus personne ne puisse y accéder. Plusieurs dizaines de militants se sont donc rassemblés sur la place Royale toute proche.

Les manifestants se trouvent dans une zone neutre, où il est interdit de manifester. La police compte donc arrêter toute personne qui tentera d'y manifester sans autorisation.

Plein écran
© EPA
Plein écran
© AFP
Plein écran
© AFP
Plein écran
© EPA
Plein écran
© EPA
Plein écran
© EPA
Plein écran
© EPA

L’action a également lieu dans nos pays voisins, notamment à Londres et à Paris. À Amsterdam, quelque 130 militants pour le climat ont également été arrêtés. Ils avaient bloqué le pont Blauwbrug, situé dans le centre de la capitale néerlandaise sans autorisation.

Les manifestants sont tous des membres du groupe d’action Extinction Rebellion, un mouvement social écologiste fondé au Royaume-Uni, mais qui s’est depuis propagé dans le monde entier.

Plein écran
À Amsterdam, quelque 130 militants pour le climat ont été arrêtés. © ANP