Le quartier sinistré de Bomel à Namur, ce dimanche.
Plein écran
Le quartier sinistré de Bomel à Namur, ce dimanche. © Photo News

Des communes namuroises inventorient les dégâts en vue d'une reconnaissance de calamité

Gembloux, Couvin, Fosses-la-ville, Fernelmont, Jemeppe-sur-Sambre et Namur dressent, avec l'apport de leurs citoyens impactés, un inventaire des habitations et rues sinistrées afin d'introduire une demande de reconnaissance des intempéries des 15 et 16 juillet comme calamités naturelles publiques. Cette démarche des communes auprès de la Région pourrait par la suite ouvrir la possibilité pour les citoyens de solliciter une indemnisation auprès du Service Régional des Calamités.

  1. Épargne-pension: évitez ce piège fiscal

    Éparg­ne-pension: évitez ce piège fiscal

    L’épargne-pension offre un peu de répit financier et vous offre également un avantage fiscal. Pourtant, augmenter l’épargne-pension ne génère pas nécessairement un avantage fiscal plus important. Près de 3.000 épargnants ont même reçu cette année un avantage fiscal moindre que lorsqu’ils avaient épargné un peu moins. C’est ce qu’affirme L’Echo, sur la base de données du SPF Finances. Guide-epargne.be vous explique comment éviter ce piège fiscal.
  2. Dinant: "Nous allions abriter les victimes de Pepinster, mais notre chalet est devenu un aquarium”

    Dinant: "Nous allions abriter les victimes de Pepinster, mais notre chalet est devenu un aquarium”

    Frédéric Dossin était censé accueillir les victimes de Verviers et de Pepinster dans sa maison de vacances fraîchement rénovée, mais le déluge qui a frappé Dinant ce week-end en a décidé autrement. En un rien de temps, le cottage est devenu un aquarium. Une semaine et demie après les inondations catastrophiques, la ville wallonne est frappée de plein fouet. Il n’y a pas eu de victimes, mais les dégâts matériels sont considérables.
  3. Une étude révèle les terribles conditions de vie des prostituées africaines du quartier Nord de Bruxelles

    Une étude révèle les terribles conditions de vie des prosti­tuées africaines du quartier Nord de Bruxelles

    La commune de Schaerbeek a présenté mercredi à des acteurs de terrain, et à des riverains et commerçants en fin de journée, une étude ethnographique de l’université de Gand sur la prostitution des femmes subsahariennes dans le quartier des carrées, autour des rues Linné et des Plantes. Elle a été commandée à la suite du meurtre d’Eunice, une Nigériane de 23 ans tuée en juin 2018 par un mineur de 17 ans.