Des éclaircies cet après-midi

Ce samedi après-midi, les éclaircies reviennent à partir de l'ouest mais une averse reste possible, selon l'Institut royal météorologique (IRM). 

Illustration
Plein écran
Illustration © Getty

Sur l'ouest puis progressivement dans les autres régions, la nébulosité sera variable avec parfois de larges éclaircies, surtout dans la région côtière. Quelques averses pourront cependant se produire par endroits. 

Températures prévues

En Ardenne, le ciel restera encore assez nuageux. Il fera plus frais, avec des maxima de 13°sur les hauts plateaux de l'Ardenne, 16° en bord de mer et 19° ou 20° en Flandre. Le vent d'ouest à sud-ouest partout modéré à assez fort avec des rafales proches de 60 km/h, le long du littoral parfois fort avec des rafales proches de 70 km/h.

En soirée, une dernière averse isolée pourra encore se produire sur le nord et l'est du pays.

Retour d’un temps sec

La nuit prochaine, le temps redeviendra sec partout sous un ciel souvent peu nuageux. Les températures redescendront entre 4° dans les Hautes Fagnes, 8° à 10° dans le centre et 12° en bord de mer.

Des nuages dimanche

Dimanche, aux éclaircies matinales succèdera un ciel plus nuageux avec parfois quelques gouttes de pluie, surtout sur le nord et l'est du pays. En soirée, les éclaircies devraient revenir par la France. Les maxima varieront entre 13° ou 14° sur les hauts plateaux de l'Ardenne et 18° ou 19° dans de nombreuses régions. 

  1. Kidnapping à Genk: le principal suspect était sous conditions probatoires

    Kidnapping à Genk: le principal suspect était sous conditions probatoi­res

    Le principal suspect dans l'enlèvement d'un enfant limbourgeois de 13 ans, Khalid Bouloudo, 45 ans et originaire de Maaseik, a déjà été condamné pour son passé d'islamiste radical. Il avait écopé de dix ans de prison en première instance, mais la cour d'appel de Bruxelles a revu cette condamnation en mai 2019 à trois ans de prison avec sursis, couplés à une période probatoire de cinq ans. Malgré ces conditions, il semble que le quadragénaire ait disparu des radars et ait continué à recruter des extrémistes afin de monter cette récente prise d'otages.