Plein écran
© photo_news

Des employés de la RTBF dénoncent les agissements de leur patron

Plusieurs employés de la RTBF ont dénoncé les agissements de leur administrateur-général Jean-Paul Philippot. Ils veulent rétablir la “vérité” sur une affaire trop vite classée. 

Plein écran
Jean-Paul Philippot © Photo News

Le dossier de Jean-Paul Philippot n’est pas encore tout à fait refermé. Selon La Capitale (SudPresse), en effet, plusieurs employés de la RTBF ont anonymement dénoncé leur patron dans un “épais dossier” transmis au parquet. Il y est question de “tromperie”, de “détournement d’actifs”, de “faux” et même de “tentative d’escroquerie”. 

Les accusateurs présentent une autre version des faits “bien différente” de la version officielle. 

Au centre d’une polémique sur le dépassement de son plafond salarial, Jean-Paul Philippot a été contraint de rembourser 60.000 euros indûment perçus. Il devrait néanmoins conserver son mandat à la tête de la RTBF “après avoir été pris la main dans le sac”, une décision incompréhensible selon ces fonctionnaires “outrés”. 

Ni la RTBF ni Jean-Paul Philippot n’ont commenté les faits. 

  1. “Maëlle, ce n’était pas du harcèlement scolaire”, elle n’est pourtant pas la seule de l’école

    “Maëlle, ce n’était pas du harcèle­ment scolaire”, elle n’est pourtant pas la seule de l’école

    À la fin du mois de janvier, Maëlle (15 ans) a décidé de se donner la mort. Elle faisait l’objet d’un harcèlement de la part de plusieurs élèves du Centre Scolaire Saint-Joseph Notre-Dame à Jumet (Charleroi). Toute l’école a été particulièrement affectée par cet événement. L’enquête judiciaire est toujours en cours. Pour l’instant, le Parquet de Charleroi se refuse à tout commentaire.