Puisque la Chine mise fortement sur le transport de fret aérien depuis la pandémie et que Pékin prévoit de construire 215 nouveaux aéroports d’ici 2035, “l’importance économique future de l’aéroport de Liège pour la Chine ne peut être sous-estimée”
Plein écran
Puisque la Chine mise fortement sur le transport de fret aérien depuis la pandémie et que Pékin prévoit de construire 215 nouveaux aéroports d’ici 2035, “l’importance économique future de l’aéroport de Liège pour la Chine ne peut être sous-estimée” © Photo News

Des espions chinois à Liège via Alibaba?

Selon une loi chinoise de 2017 sur le renseignement national, des entreprises comme Alibaba sont tenues de coopérer avec les agences de renseignement chinoises et d’ouvrir des postes en leur sein à leurs agents, et ce quel que soit le pays dans lequel ces entreprises déploient leurs activités. Cela signifie donc que pour la succursale du géant de l’e-commerce à Liège, “les agents de service du renseignement chinois pourraient avoir accès aux zones sensibles et sécurisées de l’aéroport”, a reconnu mercredi le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld), interrogé par le député Ecolo Samuel Cogolati en commission Justice à la Chambre.

  1. Un temps généralement sec avec un risque d'averses dans l'après-midi
    Météo

    Un temps générale­ment sec avec un risque d'averses dans l'après-mi­di

    Le temps dimanche sera d'abord un temps très nuageux et gris avec ensuite une alternance de nuages et d'éclaircies. Le temps restera sec une grande partie de la journée, mais en fin d'après­ midi, le risque d'averses accompagnées d'orages augmentera sur le sud­ est du pays. Les maxima seront compris entre 19 degrés à la mer et 26 degrés sur l'est. Le vent sera d'abord modéré de sud­ ouest, puis faible de direction variable ou, dans la moitié nord­ ouest du pays, modéré de nord à nord­ ouest, annonce dimanche matin l'IRM.
  2. Les Wallons ayant refusé explicitement le vaccin auront une seconde chance à partir de fin juin
    MISE À JOUR

    Les Wallons ayant refusé explicite­ment le vaccin auront une seconde chance à partir de fin juin

    Les personnes résidant en Flandre ou en Wallonie qui ont déjà reçu une invitation pour leur vaccination contre le coronavirus et qui ont explicitement refusé celle-ci ne seront plus automatiquement réinvitées. Elles peuvent toutefois se réinscrire via la plateforme Qvax, indique mardi Gudrun Briat de la taskforce vaccination. Les personnes qui ne se sont pas présentées à leur rendez-vous recevront, elles, bien une nouvelle invitation. En Wallonie, les citoyens auront une seconde chance à partir de la fin juin, contre fin août pour la Flandre. À Bruxelles, cette possibilité de se réinscrire est permanente.