Plein écran

Des marges pour le pouvoir d'achat

Les ministres du gouvernement fédéral ont quitté mardi vers 7 heures la résidence du Lambermont, avec la satisfaction d'avoir réalisé un budget 2009 à l'équilibre offrant des marges pour le pouvoir d'achat, cela dans un contexte économique difficile.

Ce budget intègre le montant de 800 millions d'euros d'effort demandé aux Régions. La Flandre a fait savoir qu'elle ne pouvait pas accéder directement à cette demande qui la concernant est relative à 500 millions d'euros. La concertation va continuer, ont indiqué plusieurs ministres fédéraux à leur sortie du Lambermont, espérant que la Flandre avalisera leur demande.

Mesures sociales
Le conclave accouche d'une série de mesures, dont certaines déjà annoncées, pour le pouvoir d'achat des bas salaires, des pensionnés, des allocataires sociaux ainsi que des malades chroniques, des personnes atteintes de cancer et d'autres malades jugés prioritaires (400 millions). Des chèques de 105 euros seront disponibles pour certains bénéficiaires n'accédant pas au fonds mazout mais se chauffant au gaz et à l'électricité.

Il y aura également une indexation, en deux temps des barèmes fiscaux (1,2 milliard) et un nouveau renforcement de la déduction des frais professionnels intégrée au précompte professionnel (90 millions). Une série de taxes sont également prévues touchant les producteurs d'électricité (500 millions), les billets d'avion (130 millions). Les titres services passeront de 7 à 7,5 euros. Un plan d'économie dans la fonction publique sera instauré. (belga)