EPA
Plein écran
© EPA

Des mesures fortes demandées pour les indépendants: “Leur survie dépend d’une réouverture rapide”

Les représentants des indépendants et PME font entendre leur voix à la veille du Comité de concertation (Codeco). Selon eux, l’urgence aujourd’hui est de permettre une reprise de l’activité économique et sociale, alors que la pression sur les hôpitaux diminue. “C’est le moment ou jamais de donner de la perspective pour les secteurs encore à l’arrêt ou en réouverture très partielle”, martèle notamment le Syndicat neutre pour indépendants (SNI).

  1. Des bus reprennent des liaisons avec l’aéroport de Charleroi: “L’envie de partir est visible”

    Des bus reprennent des liaisons avec l’aéroport de Charleroi: “L’envie de partir est visible”

    Les mesures de confinement à cause de la propagation du coronavirus sont derrière nous. Des précautions sont toujours à prévoir, mais les secteurs de l’activité économique reprennent tous petit à petit. Dans celui du transport, la société Flibco.com avait déjà réenclenché son service de navettes de bus entre l’aéroport de Charleroi et la gare de Bruxelles-Midi dès le 1er juillet dernier. Elle va en faire bientôt de même pour d’autres trajets. Toujours depuis et vers Charleroi.
  2. Organiser le “retour à la vie d'avant”: ce qui est sur la table du “très gros Codeco” de mardi

    Organiser le “retour à la vie d'avant”: ce qui est sur la table du “très gros Codeco” de mardi

    Le tracé menant au “Royaume des libertés” devrait être plus clair dès ce mardi à l’issue du Comité de concertation. Pour la première fois depuis un an et l’émergence de la crise sanitaire, les membres du Codeco vont s'atteler à définir des perspectives étalées sur trois mois et destinées à embrasser à moyen terme “un retour à la vie normale”. De nombreux détails risquent d’être discutés, principalement entre responsables politiques et membres du GEMS, mais tous s'accordent sur la nécessité de planifier l’avenir. Des assouplissements importants pourraient intervenir dès le 9 juin.