Les agents de l’AWaP et les bénévoles ont entamé une véritable course contre la montre et contre les éléments pour sauver les biens archéologiques entreposés dans les caves du Centre de conservation et d’étude de Saint-Servais.
Plein écran
Les agents de l’AWaP et les bénévoles ont entamé une véritable course contre la montre et contre les éléments pour sauver les biens archéologiques entreposés dans les caves du Centre de conservation et d’étude de Saint-Servais. © AWaP

Des milliers d’objets archéologiques en danger après les inondations: comment les sauver?

Les intempéries qui ont frappé la Belgique au mois de juillet n’ont pas seulement impacté les particuliers. Les caves du Centre de conservation et d’étude de l’Agence Wallonne du Patrimoine (AWaP), où sont entreposées des dizaines de milliers de pièces archéologiques, ont été inondées à deux reprises en moins de dix jours. Une bonne partie du patrimoine wallon a ainsi pris l’eau et la boue. Depuis, les agents et les bénévoles ont entamé une véritable course contre la montre et contre les éléments pour le sauver. Un peu d’eau, des ventilateurs et parfois même du simple papier essuie-tout: voici comment ils espèrent restaurer ces précieux objets qui ont traversé les siècles. 

  1. La police de Liège a mis la main sur 192 objets volés: reconnaissez-vous les vôtres?

    La police de Liège a mis la main sur 192 objets volés: reconnais­sez-vous les vôtres?

    Au mois de septembre dernier, la zone de Police de Liège a intercepté deux personnes suspectées de trafic de drogue et de recel d’objets volés dans le quartier Saint-Léonard. Ce coup de filet, réalisé par les services de la Task Force zonale – Affaires économiques et sociales (TFZ-AES), a permis de mettre la main sur 192 objets volés. La police liégeoise cherche à identifier leurs propriétaires afin de restituer leurs biens.