Plein écran

Des parents font appel à un huissier pour obtenir une copie d'examen

Les parents d'un adolescent de l'athénée royal Vauban à Charleroi ont dû payer les services d'un huissier de justice pour obtenir mardi matin la copie d'un examen de leur fils.

La veille, la préfète de l'établissement avait refusé de leur livrer une copie de l'examen. Pour qu'ils puissent l'obtenir, elle leur avait demandé de revenir mardi matin avec une demande motivée. Alertés par les parents, les responsables de l'Association de parents luttant contre l'échec scolaire et l'abandon scolaire ont dénoncé la situation.

La possibilité pour les parents d'obtenir à leurs frais une copie de l'examen de leur enfant est contenue dans une circulaire envoyée le 25 juin dernier aux chefs d'établissement, ont-ils affirmé. Selon eux, le document en question est destiné à permettre aux élèves de mieux prendre connaissance de leurs erreurs et ne prévoit aucune condition à l'octroi d'une copie.

Les responsables de l'association ont connaissance de plusieurs cas de parents auxquels on a refusé une copie d'examen depuis quelques jours. (belga)

  1. Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Le parquet d’Anvers mène une enquête après le décès suspect d'une femme de 41 ans à Puurs-Sint-Amands fin 2019. La quadragénaire a succombé après avoir bu une simple gorgée d'un verre de vin “RED Merlot Cabernet Sauvignon 2016" de la marque Black&Bianco. La bouteille aurait été manipulée et une dose mortelle de MDMA (amphétamines) aurait été ajoutée dans le liquide. Le parquet avertit tout détenteur d’une bouteille similaire d'un risque potentiel et indique qu’il convient de prévenir la police si le bouchon d'une de ces bouteilles semble avoir été manipulé.
  2. Affaire des visas humanitaires: le parquet en appel de la libération sous conditions de Melikan Kucam

    Affaire des visas humanitai­res: le parquet en appel de la libération sous conditions de Melikan Kucam

    Le parquet a décidé mercredi d'interjeter appel contre la décision de la chambre du conseil d'Anvers, mardi, de libérer sous conditions Melikan Kucam. L'ex-conseiller communal N-VA à Malines, soupçonné d'avoir monté une fraude dans l'attribution de visas humanitaires, doit donc continuer à porter un bracelet électronique. L'affaire sera traitée dans les 15 jours par la chambre des mises en accusation.