Manifestation contre la "justice de classe" à Bruxelles, le 24 janvier dernier.
Plein écran
Manifestation contre la "justice de classe" à Bruxelles, le 24 janvier dernier. © Marc Baert

Des policiers bruxellois se dressent contre les violences commises par certains de leurs collègues

Une dizaine de policiers bruxellois ont fait état de violences de la part de leurs pairs à l'encontre de mineurs après une manifestation fin janvier à Bruxelles, peut-on lire dans les colonnes du quotidien De Morgen lundi. "Ce genre de comportement est inacceptable et nous voulons le dénoncer", a indiqué le responsable police de la CGSP, Eddy Quaino. Le syndicat abordera la question jeudi lors d'un comité de consultation.

  1. Un adolescent affirme avoir été roué de coups par des policiers “à titre d’exemple”
    Bruxelles

    Un adolescent affirme avoir été roué de coups par des policiers “à titre d’exemple”

    Le père de Pirly, un jeune de 16 ans arrêté administrativement à l’issue de la manifestation contre la justice de classe organisée dimanche après-midi à Bruxelles, a annoncé mardi son intention de porter plainte pour violence contre la police. Il organise virtuellement mardi soir une réunion entre plusieurs parents concernés pour décider collégialement de l’introduction d’actions judiciaires. La police a réagi en indiquant qu’aucune plainte n’avait été déposée.
  2. Collègues handicapés harcelés, insultes racistes et glorification de la violence: 30 agents du SPF Justice risquent la prison

    Collègues handicapés harcelés, insultes racistes et glorifica­ti­on de la violence: 30 agents du SPF Justice risquent la prison

    “Ils devraient faire ça plus souvent, et si possible par quatre ou cinq à la fois”: voilà les propos tenus par des agents de police dans un groupe Whatsapp au sujet d'un musulman qui avait été incinéré par accident. Ces propos racistes ne sont pas un fait isolé: à une autre occasion, les policiers ont commenté une information sur le gagnant non blanc d’un marathon. “Ils courent quand même vite, ces bronzés. À force de voler des sacoches!”, lit-on, entre autres propos indignes. Des discussions qui sont remontées jusqu’au parquet d’Anvers, qui a décidé d’enquêter sur ce groupe et de renvoyer devant le tribunal trente agents de police et de surveillance pour harcèlement répété sur des collègues. Quinze d’entre eux devront répondre de propos racistes.
  3. Maggie De Block rappelle à l’ordre une psychiatre francophone vaccinée, sa remarque ne passe pas: “C’est blessant et humiliant”

    Maggie De Block rappelle à l’ordre une psychiatre francopho­ne vaccinée, sa remarque ne passe pas: “C’est blessant et humiliant”

    Une psychiatre francophone a posté hier sur Twitter un message pour indiquer sa joie d’avoir reçu la première dose du vaccin contre le coronavirus. Maggie De Block lui a adressé une réponse étonnante. “Vous avez été vaccinée en priorité en tant que médecin afin de pouvoir aider les patients, et non pour danser”, a-t-elle tweeté. Le médecin en question, Caroline Depuydt, n’a pas apprécié la piqûre de rappel: “Après un an de travail intensif, plutôt être blessée ou blasée?”
  1. Une maman lance ses enfants par la fenêtre pour les sauver d'un incendie
    Play

    Une maman lance ses enfants par la fenêtre pour les sauver d'un incendie

    9:35
  2. Biden oublie son masque après un briefing sur la COVID-19
    Play

    Biden oublie son masque après un briefing sur la COVID-19

    10:29