Les syndicats policiers se disent inquiets et veulent agir contre la "racaille bruxelloise" qui sévit à la Côte et ailleurs. "La base est très en colère.
Plein écran
Les syndicats policiers se disent inquiets et veulent agir contre la "racaille bruxelloise" qui sévit à la Côte et ailleurs. "La base est très en colère. © Belga

Des policiers en colère veulent agir contre la “racaille bruxelloise” qui sévit à la Côte

Les syndicats policiers SLFP et SNPS plaident mardi pour la mise en place à la Côte de la même approche qu'en festival. "A un festival, vous ne pouvez pas entrer avec un frigobox rempli de boissons fortement alcoolisées et des baffles. Ce devrait être pareil sur la plage", développe Vincent Houssin, vice-président du SLFP Police.

  1. La suppression des trains supplémentaires vers la Côte envisagée

    La suppressi­on des trains supplémen­tai­res vers la Côte envisagée

    Le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V) menait lundi une concertation à propos des trains supplémentaires déployés cet été vers la Côte et que plusieurs bourgmestres de communes du littoral ne voient pas d'un bon œil en cette période de pandémie de coronavirus, a indiqué la gouverneure faisant fonction de Flandre occidentale, Anne Martens. Celle-ci défend également la suppression de ces trajets supplémentaires en raison de récents incidents à la mer, prise d'assaut, ainsi qu'une diminution de la capacité des trains.