Mike Lampaert, Tony Van De Velde, Alain Verbeke et Wim Raes (pas sur la photo) se sont rendus à Pepinster pour aider.
Plein écran
Mike Lampaert, Tony Van De Velde, Alain Verbeke et Wim Raes (pas sur la photo) se sont rendus à Pepinster pour aider. © Didier Verbaere

Des pompiers de Wetteren sauvent la vie d'un quadragénaire à Pepinster

Une équipe de pompiers volontaires de Wetteren, qui pompait des caves dans le hameau d’Olne près de Pepinster mercredi, a sauvé la vie d’un habitant. L’homme s’est soudainement effondré après avoir subi un arrêt cardiaque. Les pompiers n’ont pas hésité une seconde et ont commencé les compressions thoraciques en attendant l’ambulance.

  1. Le récit poignant de Stéphanie, épouse du bourgmestre de Trooz, après les inondations qui ont ravagé la commune

    Le récit poignant de Stéphanie, épouse du bourgme­stre de Trooz, après les inondati­ons qui ont ravagé la commune

    Trooz a été l’une des communes les plus touchées par les premières intempéries. Des habitants ont témoigné de l’horreur des heures et jours passés coincés dans leur maison. À présent, intéressons-nous à la gestion de la crise de l’intérieur. Un lecteur a voulu mettre en lumière le courage de Stéphanie Gaspar, épouse du bourgmestre de Trooz, Fabien Beltran, durant cette crise. “Elle était sur le front dès le premier jour, alors qu’elle sort tout juste de lourdes opérations. Elle est restée disponible jour et nuit pour informer et rassurer les Trooziens gravement touchés par cette catastrophe”, nous écrit-il. Aujourd’hui, nous avons donc décidé de vous partager le récit de Stéphanie à propos des terribles événements qui ont bousculé l’est du pays.
  2. Les grévistes réalimentés en douceur avec des perfusions à l'hôpital et de la soupe

    Les grévistes réali­mentés en douceur avec des perfusions à l'hôpital et de la soupe

    Après la décision de suspendre la grève de la faim, plusieurs personnes sans-papiers ont été transportées à l'hôpital, dont environ 53 issues de l'occupation de l'église du Béguinage mercredi après-midi, avec l'assistance de la Croix-Rouge de Belgique, ont indiqué jeudi un porte-parole des grévistes et le directeur général de Médecins du Monde (MdM) Michel Genet. Une grande partie d'entre elles était rentrée jeudi matin à l'église, où les personnes sont réalimentées en douceur, principalement avec de la soupe.