Photo News
Plein écran
© Photo News

Des postes à pourvoir pour les centres de vaccination de Charleroi, Chimay et Fleurus

Dix jours après l’appel aux volontaires lancé par la Ministre Wallonne de la Santé, Christie Morreale (PS), pas moins de 4.200 personnes ont manifesté leur disponibilité à venir apporter leur aide dans l’un des futurs centres de vaccination de Wallonie, rapporte le site RTL Info. Toutefois, certains professionnels sont toujours recherchés. Y compris à Charleroi, à Chimay et à Fleurus!

  1. Vacciner 70% de la population serait finalement insuffisant: “Convaincre 90% des Belges? Compliqué”

    Vacciner 70% de la population serait finalement insuf­fisant: “Convaincre 90% des Belges? Compliqué”

    L’objectif de la campagne de vaccination est clair: administrer le vaccin à 70% de la population afin de parvenir à la sacrosainte immunité de groupe. Mais selon les experts, le degré de vaccination de 7 sur 10 n’est probablement pas suffisant pour se débarrasser vraiment de ce type de coronavirus. Selon eux, il faudrait atteindre 80 à 90% de la population. Mais Marc Van Ranst peine à y croire: “Vacciner 90% des Belges sera très difficile”.
  2. Près de 600 personnes conviées à la vaccination par erreur: “Elles pourront utiliser leur invitation”

    Près de 600 personnes conviées à la vaccinati­on par erreur: “Elles pourront utiliser leur invitation”

    Quelque 600 Flamands ont reçu une invitation pour se faire vacciner contre le coronavirus alors qu’ils n’y avaient pas encore droit. À l’origine de cette erreur: un défaut dans le filtre de sélection du système qui envoie les invitations. L’information a été donnée par VTM et confirmée à Belga par l’agence sanitaire du nord du pays. Les “chanceux” pourront néanmoins bel et bien se faire vacciner à la date proposée.