Plein écran
© Getty Images

Des SMS frauduleux circulent au nom du SPF Finances

Mise à jourLe SPF Finances a mis en garde jeudi contre une tentative “massive” de phishing (“hameçonnage”). 

Des SMS frauduleux qui circulent actuellement demandent aux citoyens de rembourser une prétendue dette envers le service public fédéral. Or, ce dernier ne réclame jamais de paiement par SMS, souligne encore l’administration.

En cas de doute, les contribuables peuvent toujours vérifier s'ils ont une dette envers le SPF sur www.myminfin.be

Les numéros desquels sont envoyés les SMS changent souvent mais il s’agit entre autres de 0478/085632, 0478/329247 et 0478/085546. Il y est demandé aux victimes de rembourser une centaine d’euros, sans quoi un huissier passerait le 22 novembre. Il n’a pas encore été précisé si des personnes avaient effectivement payé ces soi-disant dettes.

Le service public fédéral, qui a introduit une plainte au parquet, rappelle qu’effectuer un paiement vers son service est uniquement possible via MyMinfin, par virement sur l’un des comptes officiels dont la structure est la suivante BEXX 6792 XXXX XXXX XXXX ou dans l’un des centres d’informations. 

  1. Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école
    Play

    Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

    Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge.
  2. La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée
    Mise à jour

    La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée

    Le syndicat socialiste, la CGSP Cheminots, a confirmé jeudi la tenue d’une grève sur le rail belge entre le 18 décembre à 22h00 et le lendemain à la même heure. Avec son homologue libéral, le SLFP, il avait déposé un préavis de grève mardi, auquel s’était également associé le syndicat indépendant des cheminots (SIC). Une réunion de conciliation ce jeudi après-midi pouvait encore faire bouger les lignes, mais cela n’a pas été le cas.