Près de deux tiers de la population belge entre 16 et 100 ans ont été victimes de violences sexuelles au cours de leur vie, selon une étude menée par des experts de l’Université de Gand (UGent), de l’Université de Liège (ULiège) et de l’Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC)
Plein écran
Près de deux tiers de la population belge entre 16 et 100 ans ont été victimes de violences sexuelles au cours de leur vie, selon une étude menée par des experts de l’Université de Gand (UGent), de l’Université de Liège (ULiège) et de l’Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC) © Shutterstock

Des statistiques interpellantes: deux Belges sur trois victimes de violences sexuelles au cours de leur vie

Près de deux tiers de la population belge entre 16 et 100 ans ont été victimes de violences sexuelles au cours de leur vie, selon une étude menée par des experts de l’Université de Gand (UGent), de l’Université de Liège (ULiège) et de l’Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC) et présentée mardi. Plus de 5.000 personnes ont été sondées dans le cadre de cette enquête. Personne ne semble épargnée, la violence sexuelle touchant des individus de tout sexe, orientation sexuelle, origine ethnique? et même les séniors.

  1. L’identification des animaux de compagnie rendue visible pour trois semaines
    Inondations

    L’identification des animaux de compagnie rendue visible pour trois semaines

    À la demande des trois ministres régionaux en charge du Bien-être animal, l’entreprise Zetes qui gère les données les données des propriétaires de chiens et de chats sur DogID et CatID a décidé de rendre celles-ci visibles pour trois semaines, face aux difficultés actuellement rencontrées par les propriétaires d’animaux des zones sinistrées pour retrouver leur animal de compagnie.