Archives, janvier 2020
Plein écran
Archives, janvier 2020 © BELGA

Des trains de nuit vers Paris et Berlin en 2023?

Les compagnies ferroviaires d'Allemagne, de France, d'Autriche et de Suisse songent à lancer de nouveaux trains de nuit dès l'année prochaine. Un train de nuit pourrait relier Bruxelles, Berlin et Paris en 2023, a-t-on appris mardi auprès de la Deutsche Bahn.

  1. La pandémie pèse sur le bonheur des Belges: solitude et dépression en hausse

    La pandémie pèse sur le bonheur des Belges: solitude et dépression en hausse

    La deuxième vague de coronavirus pèse sur le bonheur des Belges, ressort-il samedi de l’Enquête nationale sur le bonheur menée par la compagnie d’assurance-vie NN et l’Université de Gand (UGent). Alors que différents facteurs liés au bien-être tels que la joie de vivre, la tranquillité d’esprit et le sentiment d’autonomie ont diminué par rapport à la première vague, la solitude et la dépression connaissent une hausse significative.
  2. Pas de perspective pour l’horeca et l’événementiel: “Nouveau comité de concertation, nouvelles déceptions”

    Pas de perspecti­ve pour l’horeca et l’événementiel: “Nouveau comité de concertati­on, nouvelles déceptions”

    Le comité de concertation qui s'est tenu ce vendredi "n'a pas pris la mesure des difficultés, du désespoir et de la colère" des professionnels des métiers de contact, de l'horeca, de la culture, du fitness, du secteur événementiel et du voyage, a déploré vendredi soir l'Union des classes moyennes (UCM). Le Syndicat neutre pour indépendant (SNI) se réjouit lui de la date du 13 février pour une éventuelle réouverture des salons de coiffure. “Après plus de trois mois d’incertitudes, on leur a enfin donné une date, ce qui leur donne une lueur d’espoir après une période très sombre. C’est un premier pas dans la bonne direction”, estime le SNI, qui demande cependant “des perspectives le plus rapidement possible pour les autres secteurs fermés.”
  3. “On va tout casser” : la police met un terme à une manifestation contre les violences policières
    Bruxelles

    “On va tout casser” : la police met un terme à une manifesta­ti­on contre les violences policières

    Une vingtaine d’organisations manifestaient dimanche après-midi contre la “justice de classe” au Mont des Arts, à Bruxelles. L’action n’avait pas été autorisée par la Ville, mais la police locale leur a accordé une heure de rassemblement. Après ce temps, certaines personnes présentes ont refusé de quitter les lieux et des affrontements ont eu lieu avec les forces de l’ordre, qui ont dès lors procédé à des arrestations.
  1. Sa Jaguar tombe en panne en traversant une zone inondée
    Play

    Sa Jaguar tombe en panne en traversant une zone inondée

    8:17
  2. Un Requin nourrice lui mord le téton
    Play

    Un Requin nourrice lui mord le téton

    23 janvier