Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © BELGA

Des “vacances” actives pour rattraper l'arriéré judiciaire causé par la crise sanitaire

Pour éviter un amas de l'arriéré judiciaire causé par la crise sanitaire, qui provoquera fatalement un encombrement des audiences pour traiter les infractions liées d'exception liées au Covid-19 (environ 150.000 P-V dressés actuellement) - , rapporte Le Soir mardi. Les cours et tribunaux ajustent leurs audiences de vacation dans l'espoir de compenser les effets de la crise sanitaire.