Archives.
Plein écran
Archives. © Photo News

Des voyageurs ayant falsifié des tests PCR risquent six mois d'emprisonnement

Le tribunal correctionnel de Bruxelles s'est penché jeudi sur une affaire impliquant deux personnes ayant tenté de voyager à l'étranger en présentant de faux tests PCR durant le printemps dernier. Les deux ont été interpellés à l'aéroport de Bruxelles et risquent désormais une peine d'emprisonnement de six mois ainsi qu'une amende de 1.600 euros.