Plein écran
Jan Jambon © BELGA

Deux milliards d’économies en Flandre: “L’argent ne tombe pas du ciel”

Mise à jourLe gouvernement Jambon a enfin dévoilé une budgétisation de son accord de gouvernement. Le budget flamand serait dans le rouge à hauteur de 436 millions d’euros d’ici 2020. Jan Jambon a confirmé dans les médias flamands qu’afin de mener un gouvernement “plus que jamais sous le signe des investissements”, il faudra qu’il engrange également deux milliards d’euros d’économies. “Il n’y a pas de magie possible, l’argent ne tombe pas du ciel”, a-t-il balayé ce week-end alors que les rumeurs sur les mesures prévues sont qualifiées d’asociales par l’opposition et le sud du pays.

Le déficit de 436 millions d’euros a été annoncé par le nouveau ministre flamand des Finances et du Budget, Matthias Diependaele (N-VA).  M. Diependaele (N-VA) a également fait état d’un retour à l’équilibre budgétaire dans les années suivantes, avec un léger excédent en 2024, de près de 75 millions d’euros.

Le parlement flamand doit entamer mardi le débat sur les plans budgétaires de la nouvelle équipe, qui n’avaient pas été rendus publics la semaine dernière, entraînant le départ de l’opposition de l’hémicycle, précisément pour protester contre l’absence de données budgétaires concernant l’accord de majorité entre la N-VA, l’Open Vld et le CD&V.

  1. Indemnités de sortie faramineuses de Nethys: les informations transmises au juge d'instruction
    Mise à jour

    Indemnités de sortie faramineu­ses de Nethys: le juge d'instruc­ti­on averti

    Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), a reçu, mercredi soir, les informations relatives aux indemnités octroyées aux anciens membres du comité de direction de Nethys, Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer. Elles ont été transmises dans la foulée au juge d'instruction afin d'être versées au dossier de la procédure judiciaire en cours. Le ministre va proposer, demain au gouvernement wallon de se porter partie civile dans le dossier Enodia-Nethys, a-t-on appris mercredi soir. Selon le journal Le Soir, le total de ces indemnités atteindrait près de 19 millions d’euros, dont 12 millions rien que pour Stéphane Moreau.