Dans son communiqué, le parquet a tenu à remercier les centaines de policiers, membres de la protection civile, soldats et enquêteurs belges et étrangers. “Ils ont travaillé sans relâche - parfois jour et nuit - pour retrouver Jürgen Conings dans un environnement particulièrement hostile.” Par contre, sur les réseaux sociaux, les militaires en ont pris pour leur grade...
Plein écran
Dans son communiqué, le parquet a tenu à remercier les centaines de policiers, membres de la protection civile, soldats et enquêteurs belges et étrangers. “Ils ont travaillé sans relâche - parfois jour et nuit - pour retrouver Jürgen Conings dans un environnement particulièrement hostile.” Par contre, sur les réseaux sociaux, les militaires en ont pris pour leur grade... © Mine Dalemans

Deux passants ont réussi là où 400 soldats, des hélicoptères et des drones ont échoué: comment l’expliquer?

Le parquet l’a confirmé ce lundi: Jürgen Conings a bien mis fin à ses jours avec une arme à feu. La date du décès n'est pas encore connue mais elle remonterait à un délai compris entre une et quatre semaines après la disparition du militaire. Ce qui est certain, c'est que les 400 soldats et enquêteurs qui ont ratissé la zone pendant des semaines sont la cible de moqueries sur les réseaux sociaux. C'est en effet un sacré camouflet pour l'armée, qui a échoué là où deux simples passants ont réussi. Le parquet fédéral et Alain Remue, le commissaire de la cellule des personnes disparues de la police fédérale, ont néanmoins pris leur défense.

  1. Jürgen Conings s’est bien suicidé: le parquet donne des précisions sur la mort du fugitif
    Mise à jour

    Jürgen Conings s’est bien suicidé: le parquet donne des précisions sur la mort du fugitif

    L’enquête médico-légale menée par le juge d’instruction a permis de confirmer que Jürgen Conings “a mis fin à ses jours avec une arme à feu”, indique lundi après-midi le parquet fédéral dans un communiqué. “Le pistolet utilisé a été retrouvé contre le corps”, précise-t-il. Un dossier pénal a été ouvert à l’encontre de l’un des cyclistes ayant découvert le militaire.
  2. Toutes les mesures de sécurité levées dans le Limbourg

    Toutes les mesures de sécurité levées dans le Limbourg

    Toutes les mesures de sécurité en vigueur dans le Limbourg depuis la disparition du militaire Jürgen Conings ont été levées après que son corps a été retrouvé dimanche dans le parc national de Haute Campine, a fait savoir lundi le gouverneur de la province, Jos Lantmeeters. “L’Organe de Coordination pour l’Analyse de la Menace (OCAM) m’a indiqué dimanche soir qu’il n’était plus question de menace imminente. Toutes les mesures ont donc été levées”, a-t-il précisé.