Deux veuves de l'EI condamnées à 4 ans et 40 mois de prison

Mise à jourDeux combattantes de l'État islamique, devenues veuves, ont été condamnées jeudi par le tribunal correctionnel de Bruxelles à des peines de quatre ans et 40 mois de prison. Mercredi, le juge des référés à Bruxelles a ordonné à l'État belge de fournir l’assistance consulaire et des documents administratifs, de voyage et d’identité à dix enfants de Belges partis combattre en Syrie. Les quatre enfants de l’une des prévenues, Nadia Baghouri (28 ans), en font partie.

  1. La Flandre déterre de vieilles résolutions et relance ses revendications en faveur d’une plus large autonomie

    La Flandre déterre de vieilles résoluti­ons et relance ses revendica­ti­ons en faveur d’une plus large autonomie

    La présidente du Parlement flamand Liesbeth Homans (N-VA) plaide samedi pour que l'on redonne vie à des résolutions, vieilles de plus de vingt ans, qui prônent une plus large autonomie pour la Flandre. C'est ce qu'elle a confié dans une interview réalisée à l'occasion de la fête de la Communauté flamande. Selon l'élue, la crise du coronavirus a montré que des ensembles de mesures plus cohérents et plus homogènes sont nécessaires.