Le ministre-président wallon Elio Di Rupo (PS).
Plein écran
Le ministre-président wallon Elio Di Rupo (PS). © Photo News

Di Rupo sur le coronapass: “Une profonde injustice tant que chacun n’a pas eu accès au vaccin”

“Tant que tout le monde n’aura pas été invité à se faire vacciner, un pass corona pour quelque activité que ce soit, constituerait une profonde injustice”, a affirmé le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, lundi, en commission du parlement régional.

  1. Des contrôles non annoncés dans les hôpitaux concernant le respect du temps de travail
    mise à jour

    Des contrôles non annoncés dans les hôpitaux concernant le respect du temps de travail

    Des contrôles non annoncés ont été effectués dans plusieurs hôpitaux du pays, vendredi, par le Contrôle des lois sociales, à l’initiative des auditorats du travail du Brabant wallon, de Bruxelles, du Hainaut, de Hal-Vilvorde et de Liège. Le but de cette vaste opération est de vérifier l’application correcte de la loi du 12 décembre 2010 sur la durée du travail des médecins. En mai dernier, de nombreux assistants médecins travaillant dans des hôpitaux ont dénoncé leurs conditions de travail, et notamment le nombre trop élevé d’heures prestées.
  2. Collé à la banque pour dénoncer l'enrichissement du Nord sur les minerais
    Bruxelles

    Collé à la banque pour dénoncer l'enrichis­se­ment du Nord sur les minerais

    Le mouvement Extinction Rebellion (XR) a mené vendredi après-midi plusieurs actions individuelles dans le quartier européen de Bruxelles, sous l'intitulé "Rebellion of One", en marge du sommet du G7. Il souhaite ainsi dénoncer, sur base d'un article du journal britannique The Guardian, que les grandes puissances qui composent le groupe ont investi, depuis le début de la pandémie, plus de milliards dans les énergies fossiles que dans les énergies renouvelables.
  3. Un “sosie” allemand de Jürgen Conings sème le trouble aux Pays-Bas

    Un “sosie” allemand de Jürgen Conings sème le trouble aux Pays-Bas

    La police était sur le qui-vive la nuit dernière dans les environs d’un cimetière de la province néerlandaise de Groningen après des signalements indiquant que le militaire Jürgen Conings avait été repéré. La police a pris l’affaire très au sérieux. Finalement, il s’est avéré que ce n’était pas le fugitif, mais un “sosie” allemand. “Il avait clairement des similitudes avec Conings en termes d’apparence”, a déclaré un policier.