Plein écran
© BELGA

Dominique Leroy regrette la “perception qui a été créée” par la vente de ses actions Proximus

MISE À JOURLa CEO de Proximus Dominique Leroy regrette la “perception” qui a été créée par la vente de ses actions Proximus, un peu plus d’un mois avant l’annonce de son départ de l’entreprise semi-publique pour rejoindre la concurrence, a-t-elle indiqué dimanche dans un communiqué transmis à l’agence Belga.

  1. Brussels Airport ne s'attend pas à une fréquentation normale avant 2024

    Brussels Airport ne s'attend pas à une fréquenta­ti­on normale avant 2024

    Il faudra attendre 2024 avant de voir le nombre de passagers revenir au même niveau que celui de 2019 à Brussels Airport, a indiqué mardi son CEO Arnaud Feist, en commission Mobilité et Affaires sociales de la Chambre. Il pointe par ailleurs une certaine difficulté en termes de concurrence du fait de l'interdiction faite aux Belges de voler vers certains pays, contrairement à d'autres États membres de l'UE.