Photo News / Xavier Piron
Plein écran
© Photo News / Xavier Piron

Drame à Strépy-Bracquegnies: l’enquête devra déterminer s’il s’agit d’un acte délibéré

Dimanche vers 5 heures du matin, une voiture a foncé dans la foule qui s'était rassemblée pour assister au ramassage des Gilles, lors du carnaval de Strépy-Bracquegnies (La Louvière, Hainaut). Un nouveau bilan mis à jour par la Ville de La Louvière fait état de 4 décès, plus de 20 blessés graves et près de 70 personnes touchées.

  1. Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent
    Independer.be

    Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent

    Le phénomène suivant est de plus en plus fréquent: le vol de voitures (électriques) lors duquel les voleurs piratent le système sans clé intelligent afin d’ouvrir votre voiture sans contact et de la voler sans laisser de trace physique. Heureusement, vous pouvez vous protéger contre un tel type de vol et avec une bonne assurance auto, vous serez couvert(e) au cas où ceci vous arriverait. Ci-dessous, Independer.be vous explique ce que vous devez savoir à ce sujet.
  2. Drame au carnaval de Strépy-Bracquegnies: 6 morts, 10 blessés dans un état critique, la piste terroriste pas privilégiée

    Drame au carnaval de Stré­py-Bracqueg­nies: 6 morts, 10 blessés dans un état critique, la piste terroriste pas privilé­giée

    Six personnes ont perdu la vie, dimanche matin, vers 5 heures, quand une voiture a foncé dans la foule, pendant le ramassage des Gilles du carnaval de Strépy-Bracquegnies, section de la commune de La Louvière (Hainaut). Un bilan mis à jour fait état en outre de 10 blessés dans un état critique et de 27 blessés légers. Un enfant de 5 ans est décédé, selon RTL. L’échevin Gava a été légèrement blessé. Dans l’état actuel de l’enquête, la piste terroriste n’est pas privilégiée, a-t-on appris au cours d’un point presse des autorités louviéroises et judiciaires en fin de matinée. Un juge d’instruction a été saisi du chef de meurtre. Le Roi, le Premier ministre, le ministre-président wallon et plusieurs ministres se sont rendus sur place dans l’après-midi. Suivez les dernières informations dans notre live ci-dessous.