Plein écran
© belga

Drame évité ce matin dans une école à Charleroi

Peu de temps avant l’ouverture de l’école Saint-Martin, à Marcinelle (Charleroi), plusieurs employés de l’établissement ont ressenti des symptômes liés à la présence de monoxyde de carbone (CO), relate RTL info.  

Plusieurs personnes ont souffert de maux de tête et de vomissements soudains ce lundi matin. Un détecteur de CO a heureusement sonné l’alerte. La directrice de l’école a dès lors pris la décision d’évacuer les lieux et d’appeler les services de secours. 

“Les enfants n’étaient pas présents” au moment des faits et “n’ont pas été en contact avec le monoxyde de carbone”. L’incident serait dû à une “installation défectueuse”: “Un convecteur au gaz est en cause”, a précisé le commandant des pompiers, relayé par RTL info. 

Deux personnes ont néanmoins été hospitalisées par souci de prudence. Les enfants ont quant à eux été déplacés dans une autre école en attendant que le risque soit totalement écarté. 

  1. Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école
    Play

    Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

    Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge.
  2. La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée
    Mise à jour

    La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée

    Le syndicat socialiste, la CGSP Cheminots, a confirmé jeudi la tenue d’une grève sur le rail belge entre le 18 décembre à 22h00 et le lendemain à la même heure. Avec son homologue libéral, le SLFP, il avait déposé un préavis de grève mardi, auquel s’était également associé le syndicat indépendant des cheminots (SIC). Une réunion de conciliation ce jeudi après-midi pouvait encore faire bouger les lignes, mais cela n’a pas été le cas.