Illustration
Plein écran
Illustration © Getty Images

Drogue dans la police: “Les agents vendent parfois de la drogue ou aident les dealers”

Le SNPS, le syndicat de police, reconnaît que la consommation de drogues au sein de la police d’Anvers est un problème. Selon le porte-parole de la police, Luc Goos, il ne s’agit pas toujours d’un usage privé, mais il arrive que des agents vendent de la drogue ou que des policiers aident des dealers en consultant leur dossier.

  1. Van Quickenborne: “Le crime organisé, tout comme le terrorisme et l'extrémisme, forme une menace pour notre État de droit”

    Van Quickenbor­ne: “Le crime organisé, tout comme le terrorisme et l'extrémis­me, forme une menace pour notre État de droit”

    Le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a demandé à la Sûreté de l'État de s'intéresser à la criminalité organisée, a-t-il expliqué jeudi en séance plénière de la Chambre en réponse aux questions de plusieurs députés. "Le crime organisé, tout comme le terrorisme et l'extrémisme, forme une menace pour notre État de droit", a-t-il expliqué.
  2. Vincent Van Quickenborne “confiant” face à la citation en référé le concernant

    Vincent Van Quickenbor­ne “confiant” face à la citation en référé le concernant

    Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne entrevoit de manière sereine la citation à comparaître que trois prévenus dans des grands dossiers de stupéfiants lui ont adressée. "Je peux comprendre que certains suspects commencent à s'inquiéter. La lutte contre la mafia de la drogue s'intensifie. Ils se sentent acculés, à juste titre", a-t-il déclaré vendredi en marge de l'inauguration de la prison de Haren (nord de Bruxelles).