Durbuy, 16 juillet
Plein écran
Durbuy, 16 juillet © BELGA

Durement frappée par les intempéries, Durbuy veut faire revenir les touristes

Le ministre wallon des Finances et du Budget Jean-Luc Crucke était à Durbuy ce jeudi pour appuyer le message lancé par des commerçants durbuysiens une semaine après les inondations: la ville est de nouveau prête à accueillir les touristes. “Faire tourner l'activité, c'est aussi ça la solidarité”, souligne le ministre.

  1. Une fonctionnaire du fisc élude l’impôt... mais une bourde empêche son licenciement

    Une fonction­nai­re du fisc élude l’impôt... mais une bourde empêche son licencie­ment

    Une bourde commise au sein de la direction du SPF Finances a empêché le licenciement d’une haut-fonctionnaire qui avait éludé l’impôt, rapporte le journal De Tijd mardi sur son site internet. Le fisc a laissé la procédure disciplinaire atteindre le délai de prescription et n’a pas respecté la législation sur l’emploi des langues, ce qui a conduit le Conseil d’État à annuler le licenciement.
  2. Après les inondations, la désolation

    Après les inondati­ons, la désolation

    Les inondations qui ont frappé durement la Belgique ces derniers jours ont pour l’instant coûté la vie à 27 personnes, et des dizaines d’autres sont toujours portées disparues. Les dégâts provoqués par les intempéries sont colossaux et d’ores et déjà estimés à plusieurs centaines de millions d’euros. L’eau désormais écoulée, les sinistrés ont découvert l’ampleur du désastre, comme à Durbuy, Rochefort, Tilff ou encore Esneux. Un véritable spectacle de désolation.
  3. Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarrassant
    Montelco

    Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarras­sant

    En moyenne, un ménage belge avec un forfait 4 en 1 paie 106 euros par mois pour son abonnement internet, télévision, ligne fixe et mobile. Les familles avec un forfait 3 en 1 (sans abonnement mobile) paient 68 euros, selon les chiffres de Statbel. En comparant, chaque famille peut faire de belles économies. Surtout si vous supprimez votre ligne fixe. MonTelco.be a fait le calcul.