Plein écran
Elio Di Rupo © Capture d'écran RTL info

Elio Di Rupo: “On doit se préparer à une situation de crise”

Invité de RTL info, Elio Di Rupo évoque une “situation extrêmement complexe” au lendemain des élections. 

“À-peu-près tous les partis (francophones), à l’exception des Verts, sortent difficilement de ces élections”, reconnaît l’ancien Premier ministre, tout en rappelant que le Parti socialiste est la première formation politique francophone. 

Le président socialiste reste inquiet devant le résultat des élections de dimanche. “La situation est extrêmement complexe. D’abord, le gain massif du Vlaams Belang heurte tous les vrais démocrates. Cela heurte aussi nos valeurs. Je suis très choqué d’avoir vu des photos de saluts nazis dans les réjouissances. Le signe est effrayant”.

Devant l’attitude de la N-VA, “qui exclut Ecolo et le PS”, Elio Di Rupo juge la situation “très sérieuse” pour former un gouvernement fédéral. “On doit se préparer à une situation de crise. Compte tenu du fait qu’ils veulent la scission du pays, les choses seront très difficiles”, souffle-t-il.