Pour Elke Van den Brandt, il y a beaucoup de potentiel à Bruxelles. “Rendre les rues plus sûres, plus conviviales et plus vertes est possible.”
Plein écran
Pour Elke Van den Brandt, il y a beaucoup de potentiel à Bruxelles. “Rendre les rues plus sûres, plus conviviales et plus vertes est possible.” © Marc Baert

Elke Van den Brandt: “Les cyclistes et les piétons sont les meilleurs alliés des automobilistes”

InterviewEn héritant de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité routière, Elke Van den Brandt (Groen) savait qu’elle récupérait les portefeuilles ministériels parmi les plus compliqués du gouvernement bruxellois. Accusée par certains de mettre en place une politique anti-voitures dans la capitale, la native d’Anvers répond aux critiques et défend son action au sein de l’exécutif régional, en présentant ses projets pour l’avenir. “Bruxelles est en train de changer”, nous assure-t-elle à la veille du dimanche sans voiture.

  1. L’avenue Charles Quint, l’une des entrées principales dans Bruxelles, va changer de visage
    Bruxelles

    L’avenue Charles Quint, l’une des entrées principa­les dans Bruxelles, va changer de visage

    La Région bruxelloise a l’intention de réaménager complètement l’avenue Charles Quint, l’une des entrées principales dans la capitale pour les navetteurs. Mais avant de lancer les premiers coups de pelle, les riverains sont invités à se prononcer sur le futur de leur avenue. Les résultats de l’enquête de l'exécutif bruxellois serviront de base aux ateliers participatifs qui se tiendront cet automne.