Plein écran
Archive d’illustration © AP

Elle donne un rein à sa cousine et veut désormais le récupérer

Un don de rein peut-être intéressé... 

Relayée par La DH, cette affaire oppose Leïla, une Anderlechtoise de 41 ans, à sa lointaine cousine Fatima, la donneuse marocaine. Cette dernière prétend avoir subi un “lavage de cerveau à Bruxelles pour l’obliger" à coopérer et veut désormais récupérer son rein. 

Leïla conteste formellement. Selon elle, Fatima l’aurait sollicitée dès 2011: “Je ne demandais rien. Elle insistait pour venir en Belgique”. En 2014, la famille de Leïla accède finalement aux demandes répétées de Fatima et lui obtient un visa médical. L’opération se déroule avec succès le 16 avril 2015 mais Fatima ne rentre pas au Maroc. 

Aujourd’hui, Fatima accuse sa cousine et les médecins de “manipulation”. Leïla remet en question sa générosité intéressée: “C’était clair qu’elle n’avait rien à attendre, ni argent ni papiers (...) Elle s’est servie de ma maladie pour venir en Belgique”, riposte-t-elle. 

La police a entendu les différents protagonistes.